Le Dr Jean-Yves Masson est chercheur régulier au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval, axe Oncologie, et professeur titulaire au département de biologie moléculaire, biochimie médicale et pathologie de la Faculté de médecine de l’Université Laval. Il a rejoint le CHU de Québec à l’issue d’un stage postdoctoral dans le laboratoire de Stephen West, un spécialiste mondial de la réparation des cassures double-brin de l’ADN par la recombinaison homologue. Depuis, il s’est vu décerner de multiples reconnaissances, dont le prestigieux titre de chercheur national du FRQS, et a publié plus de 100 articles dans des revues scientifiques de renom, dont Nature et Molecular Cell. Il est également récipiendaire d’une chaire de recherche FRQS en 2016. En parallèle à ses activités de recherche, le Dr Masson a été le représentant du secteur fondamental dans le comité de planification et coordination du centre de recherche en cancérologie/axe Oncologie en 2011 et membre du comité de direction de l’axe Oncologie en 2012. Il occupe également le poste de directeur du département de biologie moléculaire, biochimie médicale et pathologie de 2013 à 2017.

L’équipe du Dr Masson s’intéresse aux mécanismes de réparation de l’ADN qui régissent le maintien de l’intégrité de notre génome, en particulier la recombinaison homologue (RH), ainsi qu’aux avenues thérapeutiques qui en découlent. Ses travaux comportent un volet fondamental axé sur la reconstitution in vitro des étapes clés de la RH (résection par les complexes MRN-RPA-BLM-DNA2-EXO1 et invasion de brins d’ADN avec BRCA1-BRCA2-PALB2) et sur la caractérisation fonctionnelle de gènes de réparation de l’ADN au moyen d’essais biochimiques éprouvés et de techniques moléculaires et cellulaires novatrices (BioID, peignage moléculaire de l’ADN, système CRISPR-CAS9). Avec ses collaborateurs, il a mis en évidence un mécanisme de régulation négative de l’étape de résection de l’ADN par DYNLL1. Plusieurs des gènes étudiés, dont BRCA1, BRCA2 et PALB2, se voient mutés dans le cancer du sein et de l’ovaire et/ou l’anémie de Fanconi, une maladie génétique rare caractérisée par un ensemble de malformations congénitales et un risque de leucémie aiguë et de cancers. Le laboratoire performe une caractérisation précise des gènes de réparation des cassures double-brin de l’ADN ce qui est indispensable à la compréhension de l’étiologie de ces maladies. À visée plus translationnelle, le second volet de recherche consiste à élaborer de nouvelles stratégies synthétiques létales sur la base de la fonction de certaines enzymes de réparation de l’ADN en collaboration avec l’équipe du Dr Guy Poirier. Son objectif premier vise à tuer sélectivement les cellules cancéreuses du sein et de l’ovaire à l’aide de petites molécules inhibitrices identifiées par criblage de librairies de molécules chimiques. Bien que les inhibiteurs de PARP aient démontré un bénéfice clinique chez les patientes porteuses de mutation germinale dans BRCA1/2, l’émergence de résistance à ce type d’agent souligne l’importance d’identifier de nouvelles combinaisons d’inhibiteurs. Les expériences sont réalisées sur des modèles cellulaires tumoraux en 2 et 3 dimensions (sphéroïdes) et des modèles murins de l’anémie de Fanconi.

Récemment, les découvertes du Dr Masson lui ont valu d’être recruté par plusieurs équipes multi-institutionnelles de lutte contre le cancer. Entres autres, il participe avec le Dr Jacques Simard au projet PERSPECTIVE I&I (Personalized Risk Assessment for Prevention and Early Detection of Breast Cancer : Integration and Implementation), une initiative financée par Génome Canada ralliant l’expertise de plus de 20 chercheurs, dont plusieurs fondamentalistes, cliniciens, et biostatisticiens reconnus à travers le monde. Au sein de ce regroupement interdisciplinaire, l’équipe du Dr Masson se consacre à élaborer des essais fonctionnels systématiques afin d’évaluer de façon fiable l’impact de variations génétiques liées au cancer du sein, notamment celles touchant PALB2, et d’en déterminer la pertinence clinique au bénéfice des patients. Les données recueillies permettront d’améliorer l’évaluation personnalisée du risque pour un dépistage précoces et un traitement plus adapté du cancer du sein. En collaboration avec le CRCHUM, le Dr Masson agit également comme l’un des chercheurs principaux du projet ONCOPOLE intitulé “Cibler l’instabilité génomique en tant que vulnérabilité essentielle du cancer de l’ovaire”, lequel vise à déceler les meilleures combinaisons thérapeutiques pour éliminer les cellules cancéreuses ovariennes.

L'Hôtel-Dieu de Québec
9, rue McMahon
2702-1
Québec, Québec
Canada G1R 2J6
101 enregistrements « 1 de 11 »

Toh MR, Low CE, Chong ST, Chan SH, Ishak NDB, Courtney E, Kolinjivadi AM, Rodrigue A, Masson JY, Ngeow J

Missense PALB2 germline variant disrupts nuclear localization of PALB2 in a patient with breast cancer.

Article de revue

Fam Cancer, 19 (2), p. 123-131, 2020, ISSN: 1389-9600.

Résumé | Liens:

Monteiro AN, Bouwman P, Kousholt AN, Eccles DM, Millot GA, Masson JY, Schmidt MK, Sharan SK, Scully R, Wiesmuller L, Couch F, Vreeswijk MPG

Variants of uncertain clinical significance in hereditary breast and ovarian cancer genes: best practices in functional analysis for clinical annotation.

Article de revue

J Med Genet, 2020, ISSN: 0022-2593.

| Liens:

Boycott KM, Campeau PM, Howley HE, Pavlidis P, Rogic S, Oriel C, Berman JN, Hamilton RM, Hicks GG, Lipshitz HD, Masson JY, Shoubridge EA, Junker A, Leroux MR, McMaster CR, Michaud JL, Turvey SE, Dyment D, Innes AM, van Karnebeek CD, Lehman A, Cohn RD, MacDonald IM, Rachubinski RA, Frosk P, Vandersteen A, Wozniak RW, Pena IA, Wen XY, Lacaze-Masmonteil T, Rankin C, Hieter P

The Canadian Rare Diseases Models and Mechanisms (RDMM) Network: Connecting Understudied Genes to Model Organisms.

Article de revue

Am J Hum Genet, 106 (2), p. 143-152, 2020, ISSN: 0002-9297.

Résumé | Liens:

Wiltshire T, Ducy M, Foo TK, Hu C, Lee KY, Belur Nagaraj A, Rodrigue A, Gomes TT, Simard J, Monteiro ANA, Xia B, Carvalho MA, Masson JY, Couch FJ

Functional characterization of 84 PALB2 variants of uncertain significance.

Article de revue

Genet Med, 22 (3), p. 622-632, 2020, ISSN: 1098-3600.

Résumé | Liens:

Nakamori M, Panigrahi GB, Lanni S, Gall-Duncan T, Hayakawa H, Tanaka H, Luo J, Otabe T, Li J, Sakata A, Caron MC, Joshi N, Prasolava T, Chiang K, Masson JY, Wold MS, Wang X, Lee MYWT, Huddleston J, Munson KM, Davidson S, Layeghifard M, Edward LM, Gallon R, Santibanez-Koref M, Murata A, Takahashi MP, Eichler EE, Shlien A, Nakatani K, Mochizuki H, Pearson CE

A slipped-CAG DNA-binding small molecule induces trinucleotide-repeat contractions in vivo.

Article de revue

Nat Genet, 52 (2), p. 146-159, 2020, ISSN: 1061-4036.

Résumé | Liens:

Velic D, Charlier C, Popova M, Jaunet-Lahary T, Bouchouireb Z, Henry S, Weigel P, Masson JY, Laurent A, Nabiev I, Fleury F

Interactions of the Rad51 inhibitor DIDS with human and bovine serum albumins: Optical spectroscopy and isothermal calorimetry approaches.

Article de revue

Biochimie, 167 , p. 187-197, 2019, ISSN: 0300-9084.

Résumé | Liens:

Boonen RACM, Rodrigue A, Stoepker C, Wiegant WW, Vroling B, Sharma M, Rother MB, Celosse N, Vreeswijk MPG, Couch F, Simard J, Devilee P, Masson JY, van Attikum H

Functional analysis of genetic variants in the high-risk breast cancer susceptibility gene PALB2.

Article de revue

Nat Commun, 10 (1), p. 5296, 2019, ISSN: 2041-1723.

Résumé | Liens:

Batenburg NL, Walker JR, Coulombe Y, Sherker A, Masson JY, Zhu XD

CSB interacts with BRCA1 in late S/G2 to promote MRN- and CtIP-mediated DNA end resection.

Article de revue

Nucleic Acids Res, 47 (20), p. 10678-10692, 2019, ISSN: 0305-1048.

Résumé | Liens:

Rodrigue A, Margaillan G, Torres Gomes T, Coulombe Y, Montalban G, da Costa E Silva Carvalho S, Milano L, Ducy M, De-Gregoriis G, Dellaire G, Araujo da Silva W Jr, Monteiro AN, Carvalho MA, Simard J, Masson JY

A global functional analysis of missense mutations reveals two major hotspots in the PALB2 tumor suppressor.

Article de revue

Nucleic Acids Res, 47 (20), p. 10662-10677, 2019, ISSN: 0305-1048.

Résumé | Liens:

Chang EY, Tsai S, Aristizabal MJ, Wells JP, Coulombe Y, Busatto FF, Chan YA, Kumar A, Dan Zhu Y, Wang AY, Fournier LA, Hieter P, Kobor MS, Masson JY, Stirling PC

MRE11-RAD50-NBS1 promotes Fanconi Anemia R-loop suppression at transcription-replication conflicts.

Article de revue

Nat Commun, 10 (1), p. 4265, 2019, ISSN: 2041-1723.

Résumé | Liens:

101 enregistrements « 1 de 11 »
Signaler des ajouts ou des modifications