Jacques Côté a obtenu son doctorat à l’Université Laval après avoir caractérisé la structure et la fonction d’Endo G, une endonucléase impliquée dans la réplication de l’ADN mitochondrial et de l’apoptose cellulaire. Il a fait par la suite une formation postdoctorale avec le Dr Jerry Workman à Penn State University, où il a identifié et caractérisé les complexes de remodelage de la chromatine (SWI/SNF) impliqués dans l’activation des gènes. En 1997, il a rejoint l’Université Laval où il est actuellement professeur titulaire au département de biologie moléculaire, biochimie médicale et pathologie, détenant la Chaire de recherche du Canada en biologie de la chromatine et épigénétique moléculaire. Ses projets de recherche caractérisent le rôle dynamique de la chromatine dans la régulation des fonctions nucléaires et la prolifération cellulaire. Son travail utilise le système modèle de levure ainsi que les cellules humaines pour définir la structure, la fonction et la régulation des complexes modifiant les histones, impliqués dans l’expression et le maintien du génome. La recherche dans son laboratoire a conduit à d’importantes découvertes sur les mécanismes de régulation de la transcription des gènes, et la réponse cellulaire aux dommages sur l’ADN, en utilisant une expertise en biologie et génétique moléculaire, biochimie, épigénétique, génomique, protéomique et édition du génome.

Les travaux du laboratoire Côté visent à comprendre la dynamique de la chromatine en lien avec la régulation de l’expression des gènes, la réparation des dommages sur l’ADN et la réplication. Ils étudient des complexes multiprotéiques qui contrôlent l’acétylation et la méthylation des histones et la composition de la chromatine. Ils dissèquent les mécanismes moléculaires de l’épigénétique, au cours desquels des signaux envoyés à la chromatine identifient différentes régions du génome et sont lus par des effecteurs, traduisant une réponse biologique. Ce travail a caractérisé la structure et la fonction de plusieurs complexes protéiques, identifiant leurs modules intrinsèques de reconnaissance de signatures épigénétiques des histones. Des découvertes du laboratoire ont identifié et caractérisé en détails le complexe acétyltransférase hautement conservé NuA4/TIP60 et démontré pour la première fois le rôle essentiel d’activités modifiant la chromatine dans les processus de réparation et réplication de l’ADN chez les eucaryotes. La bonne écriture et lecture de ces marques épigénétiques conduit à des changements dans la dynamique chromatinienne, de manière ciblée dans le génome, et ce processus est perturbé dans le cancer. En fait, la grande majorité des activités étudiées par le laboratoire Côté sont des suppresseurs de tumeur et Tip60 lui-même est dérégulé dans un très large spectre de cancers.

L'Hôtel-Dieu de Québec
9, rue McMahon
2784-2
Québec, Québec
Canada G1R 2J6
Signaler des ajouts ou des modifications

Projets actifs

  • Control of Genome Expression and Maintenance by MYST-ING Tumor Suppressor Complexes., du 2015-07-01 au 2022-06-30

Projets terminés récemment

  • Chaire de recherche du Canada en biologie de la chromatine et épigénétique moléculaire, du 2015-01-01 au 2021-12-31
Information provenant du registre des projets de recherche de l'Université Laval