Steve Lacroix est professeur titulaire au Département de médicine moléculaire de la Faculté de médecine de l’Université Laval. Il a obtenu un doctorat de physiologie-endocrinologie de l’Université Laval en 1998. Il a ensuite poursuivi des études postdoctorales à l’University of California in San Diego de 1998 à 2001, sous la supervision du Dr Mark Tuszynski, dans le domaine de la régénérescence de la moelle épinière, puis en neuroimmunologie de 2001 à 2003, sous la guidance du Dr Samuel David à McGill University. Depuis 2003, le Dr Lacroix dirige une équipe de recherche spécialisée en neuroimmunologie et médecine régénératrice au Centre de recherche du CHU de Québec – Université Laval (CRCHUQc-UL). Ses travaux portent sur l’identification des signaux endogènes de danger associés aux tissus endommagés (alarmines) qui orchestrent la réponse neuroinflammatoire, ainsi qu’à l’élucidation du rôle des cellules immunitaires dans les dommages neuronaux et la réparation du système nerveux, suite à une lésion de la moelle épinière ou des nerfs périphériques, de même que dans la sclérose en plaques. En 2017, le Dr Lacroix fut nommé directeur de l’Axe neurosciences du CRCHUQc-UL, un axe de recherche qui regroupe 45 chercheurs réguliers et associés.

La recherche menée au cours des dernières années a grandement contribué à démontrer l’importance de la réponse immunitaire dans les mécanismes de dégénérescence et régénérescence du système nerveux central (SNC). La sclérose en plaques, par exemple, est une maladie attribuable à un dérèglement de la réponse immunitaire ayant pour conséquence l’attaque des cellules nerveuses et leurs gaines de myéline par des cellules immunitaires auto-agressives. Paradoxalement, les cellules immunitaires semblent influencer positivement la régénérescence d’axones lésés dans des modèles de lésion des nerfs périphériques et de la moelle épinière. D’autres études ont cependant démontré qu’une telle réponse dans le SNC lésé contribuerait à la dégénérescence tissulaire secondaire et la formation de la cicatrice gliale. Même si les résultats de ces études semblent à première vue diamétralement opposés, les travaux menés dans le laboratoire du Dr Lacroix ont récemment suggéré que ces divergences pourraient être attribuables à l’existence de différents sous-types de cellules immunitaires aux propriétés distinctes (pro- vs. anti-inflammatoires; trophiques vs. cytotoxiques; pro- vs. anti-angiogéniques). Une meilleure compréhension des rôles des différents sous-types de cellules immunitaires dans le SNC lésé/malade pourrait donc mener à des contributions très significatives pour la recherche fondamentale et même à des débouchés sur le plan clinique. La recherche présentement en cours dans le laboratoire porte sur les trois désordres neurologiques suivants:

Lésion de la moelle épinière (LME)
Contrairement au système nerveux périphérique (SNP), le SNC possède une capacité très limitée à se régénérer. Ainsi, lorsqu’une blessure est infligée à la moelle épinière, des déficits permanents sont engendrés. Les travaux en cours visent à élucider les mécanismes immunitaires stimulés par les alarmines et manipuler ceux-ci de façon à réduire la perte de tissu nerveux au site lésionnel ainsi qu’à promouvoir une régénération fonctionnelle des axones lésés.

Lésion de nerfs périphériques (LNP)
Malgré la capacité des nerfs périphériques à se régénérer, la récupération des fonctions suite une LNP est souvent incomplète. L’équipe du Dr Lacroix a récemment démontré l’importance des cytokines inflammatoires dans la régénérescence de nerfs lésés, le recouvrement des fonctions motrices et l’apparition de la douleur neuropathique. Dans les années à venir, des efforts continueront d’être déployés afin de mieux définir les effets de l’inflammation dans le SNP lésé, ceci dans l’espoir d’identifier et éventuellement de manipuler les cellules et molécules immunitaires qui régulent la régénérescence et la réparation du tissu nerveux.

Sclérose en plaques (SP)
Dans la SP, les cellules immunitaires transgressent la règle de tolérance envers les molécules du soi et s’attaquent à la gaine de myéline et aux axones responsables de la transmission de l’influx nerveux. La recherche menée dans le laboratoire vise à mieux comprendre comment l’activité et le recrutement des cellules immunitaires sont régulés dans la SP, avec un focus particulier sur les cytokines de la famille de l’interleukine-1, dans l’espoir de trouver un moyen de les neutraliser ou de les stimuler à des fins thérapeutiques.

CHUL
2705, boulevard Laurier
T-2-50
Québec, Québec
Canada G1V 4G2
52 enregistrements « 1 de 11 »

Li X, Floriddia EM, Toskas K, Chalfouh C, Honore A, Aumont A, Vallieres N, Lacroix S, Fernandes KJL, Guerout N, Barnabe-Heider F

FoxJ1 regulates spinal cord development and is required for the maintenance of spinal cord stem cell potential.

Article de revue

Exp Cell Res, 2018, ISSN: 0014-4827.

Résumé | Liens:

Cloutier N, Allaeys I, Marcoux G, Machlus KR, Mailhot B, Zufferey A, Levesque T, Becker Y, Tessandier N, Melki I, Zhi H, Poirier G, Rondina MT, Italiano JE, Flamand L, McKenzie SE, Cote F, Nieswandt B, Khan WI, Flick MJ, Newman PJ, Lacroix S, Fortin PR, Boilard E

Platelets release pathogenic serotonin and return to circulation after immune complex-mediated sequestration.

Article de revue

Proc Natl Acad Sci U S A, 115 (7), p. E1550-E1559, 2018, ISSN: 0027-8424.

Résumé | Liens:

Pare A, Mailhot B, Levesque SA, Juzwik C, Ignatius Arokia Doss PM, Lecuyer MA, Prat A, Rangachari M, Fournier A, Lacroix S

IL-1β enables CNS access to CCR2hi monocytes and the generation of pathogenic cells through GM-CSF released by CNS endothelial cells.

Article de revue

Proc Natl Acad Sci U S A, 115 (6), p. E1194-E1203, 2018, ISSN: 0027-8424.

Résumé | Liens:

LeBel M, Egarnes B, Brunet A, Lacerte P, Pare A, Lacroix S, Brown JP, Gosselin J

Ly6Chigh monocytes facilitate transport of Murid herpesvirus 68 into inflamed joints of arthritic mice.

Article de revue

Eur J Immunol, 48 (2), p. 250-257, 2018, ISSN: 0014-2980.

Résumé | Liens:

Pare A, Mailhot B, Levesque SA, Lacroix S

Involvement of the IL-1 system in experimental autoimmune encephalomyelitis and multiple sclerosis: Breaking the vicious cycle between IL-1β and GM-CSF.

Article de revue

Brain Behav Immun, 62 , p. 1-8, 2017, ISSN: 0889-1591.

Résumé | Liens:

52 enregistrements « 1 de 11 »

Projets actifs

  • Centre de recherche en endocrinologie, métabolisme et inflammation, Subvention, Institutionnel - BDR, BDR - Centres de recherche reconnus, du 1996-06-01 au 2023-04-30
  • Centre hospitalier universitaire de Québec - CHU de Québec-Université Laval, Subvention, Centre hospitalier universitaire de Québec - Université Laval, Centres de recherche affiliés, du 2017-01-01 au 2099-12-31
  • Centre thématique de recherche en neurosciences, Subvention, Institutionnel - BDR, BDR - Centres de recherche reconnus, du 1999-06-01 au 2020-10-18
  • Mécanismes cellulaires et moléculaires modulant la régénération de nerfs lésés, Subvention, Conseil de recherches en sciences naturelles et génie Canada, Subventions à la découverte SD (individuelles et d'équipe), du 2015-04-01 au 2020-03-31
  • Mutant protein spread in Huntington's disease and its implications for other neurodegenerative disorders of the CNS., Subvention, Instituts de recherche en santé du Canada, Subvention de fonctionnement, du 2014-07-01 au 2019-06-30
  • The role of TGF-beta in spinal cord damage and repair., Subvention, Instituts de recherche en santé du Canada, Subvention de fonctionnement, du 2013-10-01 au 2018-09-30

Projets terminés récemment

  • Interleukine-1 alpha inhibition as a potential neuroprotective therapy for spinal cord injury, Subvention, Fondation internationale pour la recherche en paraplégie, du 2016-05-01 au 2018-04-30
  • L’inhibition de l’IL-1a comme thérapie pour les lésions de la moelle épinière., Subvention, Fondation de l'Université Laval, du 2015-10-01 au 2017-09-30
  • Role of the IL-1 system in MS, Subvention, Société canadienne de la sclérose en plaques, Subventiion de recherche-pilote, du 2015-04-01 au 2018-03-31
Information provenant du registre des projets de recherche de l'Université Laval