Le Dr Tremblay est chercheur régulier dans l’axe Reproduction, santé de la mère et de l’enfant du Centre de recherche du CHU de Québec—Université Laval, et Professeur titulaire au département d’obstétrique, gynécologie et reproduction de la Faculté de médecine de l’Université Laval. Ses travaux portent sur l’étude de différentes facettes des cellules de Leydig, cellules du système endocrinien, et s’appliquent particulièrement aux désordres du développement sexuel, aux maladies hormonodépendantes, à la différenciation cellulaire, de même qu’à la régulation de l’expression génique.

En 2013, le Dr Tremblay s’est mérité le prestigieux prix du « Young Andrologist » de l’American Society of Andrology pour sa contribution au domaine de l’andrologie.

Le programme de recherche du Dr Tremblay est à l’interface des domaines de l’endocrinologie et de la biologie cellulaire et moléculaire. Son équipe étudie les mécanismes moléculaires de la différenciation et de la fonction des cellules de Leydig, cellules du testicule qui produisent entre autres l’hormone stéroïdienne de la testostérone. Des niveaux inadéquats d’hormones stéroïdiennes sont la cause, ou du moins un facteur aggravant, de plusieurs pathologies humaines dont divers cancers, PCOS, endométriose, maladies auto-immunes et de l’inflammation. Outre l’importance pour la santé reproductive masculine, des niveaux adéquats de testostérone sont également essentiels pour la bonne santé des hommes en général. Comprendre comment ce système fonctionne normalement, en étudiant les cellules de Leydig, fournira des informations essentielles qui permettront ultimement de mieux diagnostiquer et traiter ces problèmes.

Bien que différentes hormones et molécules de signalisation aient été impliquées dans la différenciation et fonction des cellules de Leydig, les facteurs de transcription en aval de ces voies demeurent méconnus. Jusqu’à présent, son équipe a identifié plusieurs facteurs de transcription, certains jamais rapportés dans les cellules de Leydig, et qui sont pourtant des régulateurs essentiels de la différenciation cellulaire dans d’autres tissus. Certains sont présents exclusivement dans la gonade mâle, d’autres dans la population adulte des cellules de Leydig, et d’autres représentent des marqueurs des cellules de Leydig souches. De plus, ils ont démontré la présence de la kinase CAMKI dans les Leydig, et son implication dans l’expression génique suite à un stimulus hormonal. Enfin, ils ont identifié la kinase AMPK comme le premier frein moléculaire de la stéroïdogenèse, ce qui a de nombreuses implications cliniques. Les cibles de ces deux kinases restent à être identifiées. Ses travaux sur la caractérisation du rôle de ces facteurs de transcription et kinases impliquent des approches de biologie moléculaire et cellulaire classiques, d’édition génique, de modèles animaux, de même que des approches de protéomique, de génomique et de bioinformatique.

CHUL
2705, boulevard Laurier
T-3-67
Québec, Québec
Canada G1V 4G2

Dernières nouvelles

Information non disponible

54 enregistrements « 1 de 11 »

Garon G, Bergeron F, Brousseau C, Robert NM, Tremblay JJ

FOXA3 Is Expressed in Multiple Cell Lineages in the Mouse Testis and Regulates Pdgfra Expression in Leydig Cells.

Article de revue

Endocrinology, 158 (6), p. 1886-1897, 2017, ISSN: 0013-7227.

Résumé | Liens:

Di-Luoffo M, Brousseau C, Tremblay JJ

MEF2 and NR2F2 cooperate to regulate Akr1c14 gene expression in mouse MA-10 Leydig cells.

Article de revue

Andrology, 4 (2), p. 335-44, 2016, ISSN: 2047-2919.

Résumé | Liens:

Abdou HS, Robert NM, Tremblay JJ

Calcium-dependent Nr4a1 expression in mouse Leydig cells requires distinct AP1/CRE and MEF2 elements.

Article de revue

J Mol Endocrinol, 56 (3), p. 151-61, 2016, ISSN: 0952-5041.

Résumé | Liens:

Tremblay MA, Mendoza-Villarroel RE, Robert NM, Bergeron F, Tremblay JJ

KLF6 cooperates with NUR77 and SF1 to activate the human INSL3 promoter in mouse MA-10 leydig cells.

Article de revue

J Mol Endocrinol, 56 (3), p. 163-73, 2016, ISSN: 0952-5041.

Résumé | Liens:

Di-Luoffo M, Brousseau C, Bergeron F, Tremblay JJ

The Transcription Factor MEF2 Is a Novel Regulator of Gsta Gene Class in Mouse MA-10 Leydig Cells.

Article de revue

Endocrinology, 156 (12), p. 4695-706, 2015, ISSN: 0013-7227.

Résumé | Liens:

54 enregistrements « 1 de 11 »

Projets actifs

  • Centre de recherche en reproduction, développement et santé intergénérationnelle, Subvention, Institutionnel - BDR, BDR - Centres de recherche reconnus, du 1996-06-01 au 2021-04-30
  • Centre hospitalier universitaire de Québec - CHU de Québec-Université Laval, Subvention, Centre hospitalier universitaire de Québec - Université Laval, Centres de recherche affiliés, du 2017-01-01 au 2099-12-31
  • Mechanisms of CAMKI and AMPK antagonistic action in steroidogenesis, Subvention, Instituts de recherche en santé du Canada, Volet Projet: Concours pilotes, du 2016-07-01 au 2021-06-30
  • Réseau Québécois en Reproduction (RQR), Subvention, Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies, Regroupements stratégiques, du 2017-04-01 au 2023-03-31
  • Transcriptional regulators of Leydig cell differentiation and function., Subvention, Instituts de recherche en santé du Canada, Subvention de fonctionnement, du 2015-07-01 au 2020-06-30

Projets terminés récemment

  • Réseau Québécois en reproduction (RQR), Subvention, Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies, Regroupements stratégiques, du 2011-04-01 au 2017-03-31
Information provenant du registre des projets de recherche de l'Université Laval