Diplômé en médecine de l’Université Laval en 1968, puis formé en médecine interne à l’Université McGill et en microbiologie/maladies infectieuses à Tufts University et au Massachusetts Institute of Technology de Boston, le Dr Michel G. Bergeron est professeur titulaire au Département de microbiologie-infectiologie et d’immunologie de la Faculté de médecine.

En 1974, il a fondé le Centre de recherche en infectiologie (CRI) de l’Université Laval, dont il a assumé la direction jusqu’à tout récemment. Il a joué un rôle majeur dans l’implantation des maladies infectieuses au Canada. Visionnaire, innovateur et entrepreneur, il a assemblé au CRI un groupe transdisciplinaire de plus de 200 chercheurs, qui en font un centre nord-américain d’excellence pour la recherche fondamentale et appliquée sur le VIH/SIDA, les infections respiratoires virales et bactériennes, la résistance microbienne, les maladies tropicales (leishmaniose et malaria), les infections hospitalières, le diagnostic moléculaire rapide (au point de service; POC), la prévention des infections transmises sexuellement et la vaccinologie, appuyée par l’arsenal des outils de la génomique, de la bio-informatique, et de la protéomique.

Chercheur de réputation internationale et auteur de plus de 400 publications et 600 présentations scientifiques, et de 30 brevets, le Dr Bergeron a formé plus de 80 étudiants aux cycles supérieurs, et stagiaires postdoctoraux. Lui et son équipe ont révolutionné le diagnostic des infections en créant des tests rapides, innovateurs, à base d’ADN, qui permettent une identification rapide et spécifique de microbes responsables d’infections sévères, ainsi que de leurs gènes de résistance, en moins d’une heure au lieu des 2-3 jours requis par les méthodes classiques de culture. Plusieurs tests conçus au CRI ont été transférés et développés par Infectio Diagnostic (IDI) Inc., une compagnie qu’il a fondée en 1995, et ont été les premiers tests de PCR en temps réel approuvés par la FDA. Depuis 2006, ces tests sont commercialisés dans 50 pays par Becton Dickinson qui a acheté IDI et qui s’est établie dans le Parc technologique du Québec métropolitain. BD emploie plus de 300 personnes réparties dans un centre de production et un centre de R&D, des investissements de plus de 1 milliard $ dans la région. Ces tests, qui favorisent l’utilisation appropriée des antibiotiques, sauvent des vies et limitent la dissémination des infections et leur résistance aux antibiotiques.

Aujourd’hui, le Dr Bergeron amène le laboratoire près du malade, avec sa nouvelle génération d’instruments (revogene) et de tests de diagnostics moléculaires rapides et simples d’utilisation au point de service approuvés par la FDA, Santé Canada et EU qu’il appelle le « Nespresso du diagnostic », initialement fabriqués et vendus par GenePOC, une compagnie qu’il a fondée et qui emploie plus de 115 personnes. En 2019, Meridian Bioscience a acquis GenePOC Inc. et s’est établie à Québec. Entre autres, on y fabrique actuellement de nombreux tests moléculaires dont un pour détecter le SARS-CoV-2 responsable de la COVID-19. En raison de ses accomplissements professionnels exceptionnels, le Dr Bergeron, fellow de l’Infectious Disease Society of America (1989), a reçu, entre autres, en 2005 le Prix du Québec « Wilder-Penfield », a été investi Officier de l’Ordre national du Québec en 2008, en 2009, honoré de la Médaille de service de l’Association médicale canadienne, puis nommé Membre de l’Ordre du Canada en 2011. Il a également reçu le Prix principal d’innovation Ernest C. Manning en 2016 (la plus grande distinction canadienne en innovation tout domaine confondu), avant d’être intronisé au Temple de la renommée médicale canadienne en 2017. L’impact scientifique et socioéconomique de ses découvertes est considérable.

CHUL
2705, boulevard Laurier
R-0709
Québec, Québec
Canada G1V 4G2
386 enregistrements « 39 de 39 »

Brusch JL, Bergeron MG, Barza M, Weinstein L

An in vitro and pharmacological comparison of amoxicillin and ampicillin

Article de revue

Am J Med Sci, 267 (1), 1974.

| Liens:

Bergeron MG, Brusch JL, Barza M, Weinstein L

Bactericidal activity and pharmacology of cefazolin

Article de revue

Antimicrob Agents Chemother, 4 (4), 1973.

Résumé | Liens:

Barza M, Bergeron MG, Brusch J, Weinstein L

Selective filtration of antibiotics through collodion membranes

Article de revue

Antimicrob Agents Chemother, 4 (3), 1973.

Résumé | Liens:

Brusch JL, Barza M, Bergeron MG, Weinstein L

Cross-resistance of Pseudomonas to gentamicin and tobramycin

Article de revue

Antimicrob Agents Chemother, 1 (3), 1972.

Résumé | Liens:

Bergeron MG

[Application of the Giordano-Giovannetti diet to 23 patients with advanced kidney failure]

Article de revue

Laval Med, 41 (3), 1970.

| Liens:

Bergeron MG

Immunité des maladies à virus

Article de revue

Laënnec médical, (4), 1967.

386 enregistrements « 39 de 39 »
Signaler des ajouts ou des modifications

Projets actifs

  • Antimicrobial resistance genes in bioaerosols in Canadian arctic, rural, and urban environments: sources, profiles, transport and fate, du 2019-12-01 au 2025-11-30

Projets terminés récemment

  • How to better manage infectious diseases in ER by triage with molecular mini-panels for the rapid detection of highly transmissible pathogens, du 2018-10-01 au 2022-09-30
  • Programme chercheur-e d'un jour, du 2018-04-01 au 2024-03-31
Information provenant du registre des projets de recherche de l'Université Laval