En plus d’être clinicien-chercheur au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval et professeur au département de biologie moléculaire, biochimie médicale et pathologie de la faculté de médecine de l’Université Laval depuis plus de 20 ans, le Dr Bergeron est aussi membre du service de biochimie médicale (département de médecine de Laboratoire) et chef du service de lipidologie (département de médecine) du CHU de Québec-Université Laval. Il est également secrétaire de la Société Québécoise de Lipidologie, Nutrition et Métabolisme (SQLNM), société savante en lipidologie de laquelle il a reçu en 2012 le prix des Fondateurs Jean Davignon et Paul-J. Lupien pour l’ensemble de sa carrière. À titre de médecin spécialiste en biochimie médicale, il continue d’être responsable du volet laboratoire clinique sur les lipoprotéines et la génétique des dyslipidémies.

 

Intérêts en recherche clinique

Depuis de nombreuses années, il s’intéresse à l’expression biochimique et clinique des hyperlipidémies primaires et secondaires, à l’élaboration et l’utilisation clinique appropriée des guides de pratique sur les dyslipidémies ainsi qu’à l’utilité pratique de nouveaux marqueurs sanguins associés à l’athérosclérose. Il a participé à de nombreux essais cliniques impliquant les statines et autres agents pharmacologiques régulant le métabolisme des lipoprotéines.

 

Intérêts de recherche clinique actuels 

Plus récemment, il s’investit dans la compréhension de la myopathie aux statines : identification de marqueurs biologiques et développement d’outils cliniques pouvant faciliter la prise en charge des patients affectés par cette classe d’hypocholestérolémiants. Il participe au registre canadien concernant l’hypercholestérolémie familiale. Finalement, il demeure investigateur principal dans de nombreux essais cliniques utilisant les inhibiteurs du PCSK9, les oligo-nucléotides anti-sens, les inhibiteurs de l’ANGPTL-3 ainsi que dans certains cas, la thérapie génique pour traiter des patients avec hyperlipidémies sévères ou présentant un haut risque de maladie cardiovasculaire prématurée.

 

CHUL
2705, boulevard Laurier
C-00-224
Québec, Québec
Canada G1V 4G2

Dernières nouvelles

Information non disponible

Gupta M, Mancini GBJ, Wani RJ, Ahooja V, Bergeron J, Manjoo P, Pandey AS, Reiner M, Beltran J, Oliveira T, Mackinnon ES

Real-World Insights Into Evolocumab Use in Patients With Hyperlipidemia: Canadian Analysis From the ZERBINI Study

Article de revue

CJC Open, 4 (6), 2022.

Résumé | Liens:

Clément AA, Lacaille M, Lounis MA, Biertho LD, Richard D, Lemieux I, Bergeron J, Mounier C, Joanisse DR, Mauriège P

Intra-abdominal adipose depot variation in adipogenesis, lipogenesis, angiogenesis, and fibrosis gene expression and relationships with insulin resistance and inflammation in premenopausal women with severe obesity

Article de revue

J Physiol Biochem, 78 (2), 2022.

Résumé | Liens:

Roy G, Couture P, Genest J, Ruel I, Baass A, Bergeron J, Brisson D, Brunham LR, Cermakova L, Gaudet D, Khoury E, Laflamme N, Kennedy BA, Hegele RA, Drouin-Chartier JP

Influence of the LDL-Receptor Genotype on Statin Response in Heterozygous Familial Hypercholesterolemia: Insights From the Canadian FH Registry

Article de revue

Can J Cardiol, 38 (3), 2022.

Résumé | Liens:

Signaler des ajouts ou des modifications