Le Dr Donald Poirier est professeur au Département de médecine moléculaire (Faculté de médecine, Université Laval, Québec, Qc) depuis juillet 1991 et chercheur au Centre de recherche du CHU de Québec (Québec, Qc). Depuis 2008, il est également directeur du service de synthèse organique et codirecteur de la plateforme de chimie analytique et médicinale.

Le professeur Poirier a reçu sa formation de base en chimie organique (doctorat à l’Université Laval, 1980-1985) et s’est ensuite spécialisé en chimie médicinale et en endocrinologie (études postdoctorales au Centre de recherche du CHUL, 1986-1990, bourse CRM) et plus récemment en synthèse sur support solide de petites molécules d’intérêt thérapeutique telles que les dérivés stéroïdiens. Il s’intéresse particulièrement au développement d’inhibiteurs des enzymes de la stéroïdogénèse (17β-HSDs, stéroïde sulfatase, CYP1B1) et d’agents antitumoraux pour le traitement de différents cancers (cancer du sein, de la prostate, de l’ovaire, du pancréas et de la leucémie). À titre d’exemple, il a développé le premier inhibiteur stéroïdien irréversible non œstrogénique de la 17β-HSD1 pour le traitement du cancer du sein et de l’endométriose. Il a également développé des dérivés aminostéroïdes qui inhibent la croissance tumorale chez la souris, et ce, pour différents cancers (sein, ovaire, pancréas et leucémie).

En plus de la synthèse de petites molécules par chimie classique, il a développé des approches pour la synthèse sur support solide de dérivés C18-stéroïdiens (estranes) ainsi que de dérivés C19-stéroïdes (androstanes) permettant la génération de chimiothèques de composés thérapeutiques ciblés. Ainsi, il a développé un ancrage diéthylsilylacétylénique qui produit des composés métaboliquement plus stables et un ancrage sulfamate qui produit deux classes (phénol et sulfamate) de composés stéroïdiens ou non-stéroïdiens d’intérêt biologique, selon les conditions de clivage. Il s’intéresse également à d’autres aspects de la chimie organique (synthèse, nouvelles méthodologies, analyse par RMN, etc.) et de la chimie médicinale (étude des relations structure-activité, modélisation moléculaire, tests biologiques, etc.).

Une particularité de son groupe de recherche est qu’il s’intéresse à plusieurs étapes du développement d’un nouveau médicament : conception, synthèse chimique, tests biologiques in vitro (essais enzymatiques, prolifération cellulaire, etc.) et in vivo (activités oestrogénique et androgénique chez la souris femelle et mâle, concentration plasmatique, stabilité métabolique, xénogreffe de cellules cancéreuses, etc.).

Le professeur Poirier a publié 220 articles scientifiques, et détient 11 brevets et demandes de brevet. Il a également participé à plus de 450 présentations orales et par affiches, ainsi qu’à des conférences en tant que conférencier invité.

CHUL
2705, boulevard Laurier
T4-50
Québec, Québec
Canada G1V 4G2
235 enregistrements « 2 de 24 »

Cortés-Benítez F, Roy J, Perreault M, Maltais R, Poirier D

16-Picolyl-androsterone derivative exhibits potent 17β-HSD3 inhibitory activity, improved metabolic stability and cytotoxic effect on various cancer cells: Synthesis, homology modeling and docking studies

Article de revue

J Steroid Biochem Mol Biol, 210 , 2021.

Résumé | Liens:

Darveau P, Maltais R, Roy J, Poirier D, Morin JF

Synthesis and pharmacokinetic study of poly(ethylene oxide) triazole dendrimers decorated with aminosteroids as anticancer agent

Article de revue

J Polym Sci, 58 (5), 2020.

| Liens:

Mohamed B, Mazeaud C, Baril M, Poirier D, Sow AA, Chatel-Chaix L, Titorenko V, Lamarre D

Very-long-chain fatty acid metabolic capacity of 17-beta-hydroxysteroid dehydrogenase type 12 (HSD17B12) promotes replication of hepatitis C virus and related flaviviruses

Article de revue

Sci Rep, 10 (1), 2020.

Résumé | Liens:

Boutin S, Roy J, Maltais R, Poirier D

Formation of 5α-dihydrotestosterone from 5α-androstane-3α,17β-diol in prostate cancer LAPC-4 cells - Identifying inhibitors of non-classical pathways producing the most potent androgen

Article de revue

Bioorg Med Chem Lett, 30 (2), 2020.

Résumé | Liens:

Maltais R, Perreault M, Roy J, Poirier D

Minor chemical modifications of the aminosteroid derivative RM-581 lead to major impact on its anticancer activity, metabolic stability and aqueous solubility

Article de revue

Eur J Med Chem, 188 , 2020.

Résumé | Liens:

Maltais R, Ngueta Djiemeny A, Roy J, Barbeau X, Lambert JP, Poirier D

Design and synthesis of dansyl-labeled inhibitors of steroid sulfatase for optical imaging

Article de revue

Bioorg Med Chem, 28 (7), 2020.

Résumé | Liens:

Ferrante T, Adinolfi S, D'Arrigo G, Poirier D, Daga M, Lolli ML, Balliano G, Spyrakis F, Oliaro-Bosso S

Multiple catalytic activities of human 17β-hydroxysteroid dehydrogenase type 7 respond differently to inhibitors

Article de revue

Biochimie, 170 , 2020.

Résumé | Liens:

Maltais R, Poirier D

Development of a Gram-Scale Synthesis of PBRM, an Irreversible Inhibitor of 17 beta-Hydroxysteroid Dehydrogenase Type 1

Article de revue

Org Process Res Dev, 23 (11), 2019.

| Liens:

Sanceau JY, Maltais R, Poirier D, Marette A

Total Synthesis of the Antidiabetic (Type 2) Lipid Mediator Protectin DX/PDX

Article de revue

J Org Chem, 84 (2), 2019.

Résumé | Liens:

Cortes-Benitez F, Roy J, Perreault M, Maltais R, Poirier D

A- and D-Ring Structural Modifications of an Androsterone Derivative Inhibiting 17β-Hydroxysteroid Dehydrogenase Type 3: Chemical Synthesis and Structure-Activity Relationships

Article de revue

J Med Chem, 62 (15), 2019.

Résumé | Liens:

235 enregistrements « 2 de 24 »
Signaler des ajouts ou des modifications

Les estrogènes et les androgènes jouent un rôle important dans la croissance des tumeurs du sein et de la prostate. Afin d’abaisser les niveaux de ces hormones, le Dr Poirier et son équipe veulent développer de puissants inhibiteurs de certaines enzymes de la famille des 17Beta-hydroxystéroïdes déshydrogénases et de la stéroïde sulfatase, et ce, en utilisant la chimie médicinale classique et combinatoire. Ces inhibiteurs de la stéroïdogenèse devront êtres sélectifs pour l’enzyme ciblée et dépourvus d’activité agoniste sur les récepteurs des stéroïdes. En effet, une activité estrogénique ou androgénique n’est pas souhaitable pour un usage thérapeutique des inhibiteurs. Le laboratoire du Dr Poirier met également à profit leur expertise pour la synthèse sur support solide de stéroïdes pour optimiser une nouvelle famille d’antileucémiques. Leurs travaux ont permis d’identifier de composés actifs in vitro. Ces inhibiteurs d’enzymes et agents antileucémiques font actuellement l’objet d’une évaluation plus poussée pour en déterminer le potentiel contre le cancer du sein, le cancer de la prostate et la leucémie. Ces travaux de recherche font intervenir différents aspects de la chimie organique (synthèse classique et combinatoire, nouvelles méthodologies, analyses RMN, etc.) et de la chimie médicinale (études SAR, modélisation, essais enzymatiques, culture cellulaire, etc.).

Projets actifs

  • 3alpha-hydroxysteroid dehydrogenase type 3 as a modulator of human adipose tissue function and distribution, du 2020-04-01 au 2024-03-31
  • La conception de nouveaux agents thérapeutiques et la résonance magnétique nucléaire, du 2022-01-01 au 2023-05-31

Projets terminés récemment

  • Deux dérivés stéroïdiens pour traiter plusieurs types de cancer, dont certains au mauvais pronostic, du 2020-08-19 au 2021-03-31
  • Évaluation du potentiel thérapeutique de la protectine DX et d'analogues contre la COVID-19 , du 2020-06-01 au 2022-03-31
  • Un aminostéroïde actif oralement pour traiter les cancers du sein triple négatif, du 2021-09-08 au 2022-03-31
Information provenant du registre des projets de recherche de l'Université Laval