Dre Chantal Guillemette, Ph.D., est détentrice de la  chaire de recherche du Canada en pharmacogénomique des IRSC, professeur titulaire à la Faculté de pharmacie de l’Université Laval et  codirectrice du Centre de recherche en cancer (CRC) de l’Université Laval.

Auteure de plus de 150 articles scientifiques, dont une majorité en tant qu’auteur principal et d’autres avec ses étudiants comme premiers auteurs, Dre Guillemette offre un environnement de formation productif, créatif et dynamique, soutenu par un dossier de formation de plus de 18 PhDs, 46 MSc et 5 PDFs et de futurs scientifiques (plus de 130 professionnels hautement qualifiés).

Les travaux de L’équipe ont amélioré notre compréhension des mécanismes contribuant aux variations de la biotransformation des médicaments et des hormones stéroïdiennes, et  leurs effets sur la réponse au traitement pharmacologique ainsi que sur le développement et la progression du cancer. Certaines de ses découvertes ont mené à des stratégies d’application des connaissances pour l’utilisation clinique de l’information génétique afin de prédire la réponse aux médicaments. Son travail  a également été axé sur la découverte de gènes prédisposant au cancer et, plus récemment, sur la découverte de nouveaux marqueurs pronostiques pour des cancers liés aux hormones, tels que le cancer de la prostate.

La programmation de recherche

La programmation de recherche du Dre Guillemette porte sur la pharmacogénomique et de la médecine de précision ou personnalisée en oncologie et est financée par une subvention Fondation des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Leurs travaux sont effectués en collaboration avec de nombreux laboratoires à travers le monde ainsi qu’avec des cliniciens, pharmaciens et chercheurs de Québec et du Canada. Plusieurs projets de recherche financés sont présentement en cours et auxquels les étudiants participent dans le cadre de leur formation.

La pharmacothérapie traditionnelle favorise une approche qui a pour but de traiter de larges populations de patients, sans égard à l’individualité de la réponse aux médicaments. Dans certains cas, non seulement la pharmacothérapie ne guérit pas les patients, mais elle produit d’importants effets indésirables. L’étude des mécanismes moléculaires à l’origine de la réponse variable aux médicaments a donné naissance à une discipline de recherche nommée pharmacogénomique. Ces travaux sont aussi à l’origine de nouvelles thérapies adaptées aux caractéristiques génomiques de l’individu et de sa maladie, soient les thérapies ciblées. L’un des domaines bénéficiant le plus de ce type d’approches est l’oncologie.

Près d’un Canadien sur deux développera un cancer au cours de sa vie alors que le cancer est la principale cause de décès en Amérique du Nord. La progression du cancer est variable d’un patient à l’autre et parfois difficile à prévoir. Un autre défi important demeure d’identifier les patients les plus susceptibles de répondre au traitement et ceux qui ne répondront pas ou qui développeront une résistance au traitement.

En collaboration avec des cliniciens et chercheurs du CHU de Québec, de l’Université Laval et de plusieurs autres institutions canadiennes ainsi qu’à l’international, une première piste de recherche vise à mieux comprendre comment certaines voies métaboliques liées à la fois aux hormones sexuelles, à certaines molécules oncogéniques et aux médicaments anticancéreux, sont impliquées dans la progression du cancer et dans la résistance à la thérapie. Celles-ci pourraient être ciblées pour permettre de prévenir ou retarder l’évolution des cancers plus agressifs et pour rétablir la sensibilité à certains médicaments anticancéreux.

Cette approche est d’abord appliquée au cancer de la prostate, le cancer le plus répandu chez les hommes canadiens, et à la leucémie lymphoïde chronique, la leucémie la plus diagnostiquée chez les adultes canadiens. Pour ces deux cancers, l’équipe de recherche a démontré que les hormones sexuelles ont un impact significatif sur l’agressivité du cancer.  Les chercheurs soupçonnent que les hormones ainsi que d’autres marqueurs génétiques et métaboliques détectés via une simple prise de sang, pourraient servir d’indices afin de prédire la progression du cancer. Ils souhaitent également identifier de nouvelles faiblesses ou vulnérabilités métaboliques des cellules cancéreuses les plus agressives afin de les exploiter et optimiser le traitement contre le cancer.

La programmation comporte également une composante dédiée à des enzymes ubiquitaires du métabolisme cellulaire, nommées UDP-glucuronosyltransférases (UGT). En effet, le laboratoire est à l’avant-garde de la recherche mondiale sur la voie la plus importante pour l’élimination des médicaments fréquemment prescrits. Cette voie enzymatique est également impliquée dans la régulation des facteurs hormonaux et autres molécules de signalisation impliquées en cancer.

Ces recherches permettront de mettre au point des stratégies plus efficaces pour identifier et traiter les patients atteints de cancer à haut risque et améliorer leur survie.

Joignez-vous à notre équipe dynamique et contribuez à la recherche en oncologie de précision. Des postes d’étudiants stagiaires et étudiants diplômés sont disponibles.

CHUL
2705, boulevard Laurier
R-4701.5
Québec, Québec
Canada G1V 4G2

Joignez-vous à notre équipe dynamique et contribuez à la recherche en oncologie de précision. Des postes sont disponibles pour des étudiants stagiaires, étudiants gradués (M.Sc. et Ph.D.) et stagiaires postdoctorants.

Plateforme de métabolomique:  Nous offrons également un soutien est à la recherche, formation, enseignement, services d’analyse métabolomique ciblée et de chimie analytique par spectrométrie de masse, dans les cellules, tissus et fluides biologiques.

Visitez la page https://www.crchudequebec.ulaval.ca/services/metabolomique/presentation/

 

160 enregistrements « 1 de 16 »

Caron P, Nguyen Van Long F, Rouleau M, Bujold E, Fortin P, Mohammadi S, Lévesque É, Breton S, Guillemette C

A liquid chromatography-mass spectrometry assay for the quantification of nucleotide sugars in human plasma and urine specimens and its clinical application

Article de revue

J Chromatogr A, 1677 , 2022.

Résumé | Liens:

Berrehail Z, Boibessot C, Gris T, Joncas FH, Gaignier F, Guillemette C, Lacombe L, Fradet Y, Toren P

Sex steroid modulation of macrophages within the prostate tumor microenvironment

Article de revue

Am J Clin Exp Urol, 10 (2), 2022.

Résumé | Liens:

Tiwari R, Lajkosz K, Berjaoui M, Qaoud Y, Kenk M, Woffendin C, Caron P, Guillemette C, Fleshner N

Variability in testosterone measurement between radioimmunoassay (RIA), chemiluminescence assay (CLIA) and liquid chromatography-tandem mass spectrometry (MS) among prostate cancer patients on androgen deprivation therapy (ADT)

Article de revue

Urol Oncol, 40 (5), 2022.

Résumé | Liens:

Kourbanhoussen K, Joncas FH, D Wallis CJ, Hovington H, Dagenais F, Fradet Y, Guillemette C, Lacombe L, Toren P

Follicle-stimulating hormone (FSH) levels prior to prostatectomy are not related to long-term oncologic or cardiovascular outcomes for men with prostate cancer

Article de revue

Asian J Androl, 24 (1), 2022.

Résumé | Liens:

Leal YA, Song M, Zabaleta J, Medina-Escobedo G, Caron P, Lopez-Colombo A, Guillemette C, Camargo MC

Circulating Levels of Sex Steroid Hormones and Gastric Cancer

Article de revue

Arch Med Res, 52 (6), 2021.

Résumé | Liens:

De Mattia E, Polesel J, Roncato R, Labriet A, Bignucolo A, Gagno S, Buonadonna A, D'Andrea M, Levesque E, Jonker D, Couture F, Guillemette C, Cecchin E, Toffoli G

IL15RA and SMAD3 Genetic Variants Predict Overall Survival in Metastatic Colorectal Cancer Patients Treated with FOLFIRI Therapy: A New Paradigm

Article de revue

Cancers (Basel), 13 (7), 2021.

Résumé | Liens:

Poluri RTK, Paquette V, Allain ÉP, Lafront C, Joly-Beauparlant C, Weidmann C, Droit A, Guillemette C, Pelletier M, Audet-Walsh É

KLF5 and NFYA factors as novel regulators of prostate cancer cell metabolism

Article de revue

Endocr Relat Cancer, 28 (4), 2021.

Résumé | Liens:

Kornauth C, Herbaux C, Boidol B, Guillemette C, Caron P, Mayerhöfer ME, Poulain S, Tournilhac O, Pemovska T, Chong SJF, Van der Kouwe E, Kazianka L, Hopfinger G, Heintel D, Jäger R, Raderer M, Jäger U, Simonitsch-Klupp I, Sperr WR, Kubicek S, Davids MS, Staber PB

Rationale for the combination of venetoclax and ibrutinib in T-prolymphocytic leukemia

Article de revue

Haematologica, 106 (8), 2021.

| Liens:

Caron P, Turcotte V, Guillemette C

A quantitative analysis of total and free 11-oxygenated androgens and its application to human serum and plasma specimens using liquid-chromatography tandem mass spectrometry

Article de revue

J Chromatogr A, 1650 , 2021.

Résumé | Liens:

Emond JP, Lacombe L, Caron P, Turcotte V, Simonyan D, Aprikian A, Saad F, Carmel M, Chevalier S, Guillemette C, Lévesque E

Urinary oestrogen steroidome as an indicator of the risk of localised prostate cancer progression

Article de revue

Br J Cancer, 125 (1), 2021.

Résumé | Liens:

160 enregistrements « 1 de 16 »
Signaler des ajouts ou des modifications

Projets actifs

  • Chaire de recherche du Canada en pharmacogénomique, du 2020-10-01 au 2027-09-30
  • Effect of environmental contaminants and methylome of breast adipose tissue on aromatase inhibitor efficacy in breast cancer, du 2016-07-01 au 2024-09-30
  • Functional pharmacogenomics of cancer : from mechanisms to personalized therapy, du 2019-07-01 au 2026-06-30
  • Targeting sex steroids to improve the response to bladder cancer immunotherapy, du 2021-10-01 au 2026-09-30
  • Une infrastructure IA multi-usagers clé en main pour gérer le cycle de vie complet des données en santé, du 2021-04-01 au 2022-08-31

Projets terminés récemment

  • Chaire de recherche du Canada en pharmacogénomique, du 2013-10-01 au 2020-09-30
  • Évaluation d'une nouvelle classe de stéroïdes comme marqueurs pronostics et prédictifs, du 2020-12-16 au 2021-03-31
  • Identifying selective glucuronidation inhibitors to overcome drug resistance in cancer, du 2020-06-01 au 2022-05-31
  • Interaction between environment, diet, physical activities, and sexual habits, in the risk of prostate cancer. Validation of biomarkers to personnalize preventive interventions., du 2012-10-01 au 2021-12-31
  • Recherche portant sur les hormones stéroïdiennes et sur le cancer de la prostate cliniquement localisé, du 2021-05-31 au 2022-03-31
  • Reprogrammation métabolique en cancer : Rôle des enzymes UGT, du 2020-08-31 au 2021-03-31
  • Rôle de la protéine UGT2B17 dans l’agressivité et le processus de signalisation cellulaire de la leucémie lymphoïde chronique, du 2020-06-08 au 2021-08-31
  • The Contribution of Non-Classical 11-oxy Androgens to Prostate Cancer Progression, du 2019-04-01 au 2022-03-30
  • UDP-glucose as a urine biomarker to predict the onset of acute kidney injury (AKI) in pediatric cardiac surgery patients, du 2021-05-15 au 2021-07-31
Information provenant du registre des projets de recherche de l'Université Laval