Saviez-vous que… Outil pour l’élimination des déchets biologiques liquides

Bonjour mesdames et messieurs,

L’équipe infrastructure vous partage ce nouvel outil décisionnel pour l’élimination des déchets biologiques liquides. Il a été développé en regroupant les meilleures pratiques au CRCHU et en concertation avec l’équipe des risques biologiques de l’Université Laval.

Nous vous encourageons dès maintenant à adopter ces nouvelles mesures pour disposer du bon déchet au bon endroit, de la bonne façon!

Nous vous rappelons aussi qu’un outil similaire pour le traitement des déchets chimiques liquides a été lancé l’automne dernier.

Voici le document PDF.

Cueillette de déchets de produits chimiques

Effectuer une cueillette de déchets de produits chimiques au CRCHU:

Note importante du 2021-05-18 :

Même s’il est inscrit dans le formulaire d’envoyer celui-ci à hygiène-salubrité, nous sommes à convenir du processus de cueillette présentement au CHU/CRCHU. Veuillez  envoyer pour l’instant les formulaires aux responsables de l’équipe infrastructure selon la liste ci-dessous.

  1. Remplir le formulaire suivant : HS-DST-20 – Registre Élimination Déchets Chimique maj 2020-04-17.
  2. Envoyez par courriel le formulaire au responsable de l’infrastructure selon votre site (ci-dessous).
  3. Apposer le formulaire sur votre boîte contenant les produits chimiques qui doit être ramassée.
  4. Apporter vos matières dangereuses à votre voûte ou local d’entreposage respectif avec l’assistance de votre responsable matière dangereuse, agent de sécurité ou hygiène salubrité en fonction des sites.

Contacter les responsables de l’équipe infrastructures pour les matières dangereuses selon le site.

 

 

 

 

 

 

 

 

Inventaire des matières dangereuses

EN BREF :

Mise à jour des inventaires 2021 des matières dangereuses au CRCHU :

 

Pour mettre à jour ou faire un premier inventaire de vos matières dangereuses, nous vous suggérons de procéder en 3 étapes avec ces outils:

  1. Formation sur le logiciel

    Suivre la formation sur le logiciel Toxyscan ou consultez les guides de l’utilisateur en cliquant sur l’icône « ? » en haut à droite de l’interface web du logiciel.

  2. Faire votre inventaire

    2.1 : Utiliser le document Mise à jour inventaire Toxyscan_Guide (2021-04) pour extraire votre inventaire déjà intégré au logiciel.
    2.2 : Si vous n’avez pas d’inventaire dans le logiciel, utilisez ce document Excel comme base Modèle inventaire XLS (6 niveaux, avec date d’ouverture).
    Document de référence : comment faire mon inventaire des matières dangereuses au CRCHU? Il inclut les conventions que nous avons déterminées pour uniformiser la prise d’inventaire.

  3. Intégrer votre inventaire

    3.1 Mettre à jour le fichier Excel (>50 produits ajoutés)
    3.2 Le faire dans le logiciel (<50 produits): voir le Guide « Gestion d’inventaire » en cliquant sur l’icône « ? » en haut à droite de l’interface web du logiciel.
    Pour les modifications touchant plus de 50 produits, faire suivre les fichiers Excel à Mme Aminatou Idrissou en identifiant les produits modifiés (couleur ou indication dans une colonne) ou en précisant si cet inventaire remplace l’existant.

Nouveautés 2021

  • Ajout d’un document de référence identifiant les produits chimiques qui se « décomposent » en sous-unités plus réactives. Le respect de la date de péremption de ces produits est donc essentiel.
  • Changement à venir dans les arborescences : nous allons passer d’une structure par Axe-chercheur / local à une par bâtiment physique / local. En effet, les fonctionnalités de ségrégations des produits ou de listes de locaux ne peuvent être utilisées puisque le logiciel considère ces « secteurs » comme différents. Plus de détails à ce sujet suivront après la mise à jour des inventaires. Ce changement sera fait dans le logiciel et ne demandera pas d’intervention de votre part.

 

Avez-vous un superutilisateur?

Sélectionner, dans les listes déroulantes, la Direction (CR-CHU), l’Unité administrative (votre site), le Secteur (Axe et nom du chercheur entre parenthèses).

Si votre équipe s’y retrouve, vous avez un inventaire et normalement un super-utilisateur. Si vous ne vous en souvenez plus ou devez en avoir un nouveau, contacter Mme Aminatou Idrissou, agente de gestion de la SST pour le CRCHU de Québec-UL.

NOTE: Cette façon de fonctionner changera sous peu (voir « Nouveautés 2021 »).

Avez-vous des questions?

Si vous avez des questions, contacter Mme Aminatou Idrissou, agente de gestion de la SST pour le CRCHU de Québec-UL.

Gestion des matières dangereuses chimiques liquides

MAJ-10-01-2021

Cette section a pour but de vous épauler dans une prise de décision par rapport au remisage des produits chimiques liquides dans vos laboratoires. La section contient quelques astuces vous permettant de mieux vous familiariser avec les différentes familles et classes de produits que vous rencontrerez dans les laboratoires biomédicaux et est complémentaire aux arbres décisionnels disponibles sous ces liens arbre décisionnel du remisage des matières dangereuses  et arbre décisionnel du remisage des phases aqueuses

Si vous avez des doutes sur le remisage, vous pouvez consulter :

Depuis 2019, le CHU de Québec et le CRCHU font affaire avec la compagnie Stéricycle pour la destruction des matières dangereuses chimiques et biologiques.

La classification :

Afin de ne pas trop complexifier la classification des matières dangereuses que vous retrouvez dans vos laboratoires et en tenant compte des connaissances variables en matière de produits chimiques des manipulateurs, nous avons simplifié en 6 catégories les types de déchets chimiques liquides rencontrés. La section 7 traite des types de contenant à prioriser pour remiser vos déchets.

Le déchet ne figure dans aucune des catégories :

La classification faite devrait regrouper environ 90 à 95% des cas que vous rencontrerez dans la vie de tous les jours lors de vos activités de laboratoire. Cependant, il arrivera inévitablement des exceptions ne respectant aucune des catégories vu la très grande complexité des matières dangereuses chimiques.  Dans ce genre de cas, demander de l’aide à vos responsables de matières dangereuses afin qu’il puisse vous appuyer dans le choix le plus approprié pour l’élimination de votre déchet.

 

________________________________________________________________________________________

Références

Auteur de cette documentation résumé: Martin Thibault

 

Déversement de produits chimiques ou biologiques

Une formation sur le déversement des matières dangereuses est disponible. Consulter la page « Formation / training – déversement de matières dangereuses / Hazardous materials spillage »


Il a été convenu en Comité paritaire en santé et sécurité au travail du CRCHU de Québec-UL que, en raison des perceptions différentes de ce qui pouvait constituer un risque léger, modéré ou important ou un déversement mineur ou majeur, la procédure à faire en cas de déversement (code brun) soit simplifiée – tout en laissant la place au bon sens – et de référer plus systématiquement aux équipes de la sécurité physique (5555). Voici un extrait de la procédure générale de code brun du CHU de Québec-UL (disponible dans la section « Sécurité civile et mesures d’urgence » de l’intranet).

3.1. La personne qui constate un déversement de matières dangereuses ou de matières inconnues doit :

  • Éloigner et empêcher quiconque de s’approcher et confiner le déversement jusqu’à la mise en place d’un périmètre de sécurité, tout en assurant sa propre sécurité;
  • Ne pas toucher aux produits sans les équipements de protection individuel (EPI) appropriés;
  • Rapporter le déversement à la sécurité physique en composant le numéro d’urgence « 5555 », en précisant le lieu du déversement et les renseignements suivants : nom de l’appelant, numéro du local, hôpital, numéro de téléphone, nom du produit si connu, sa quantité et s’il y a des blessés;
  • Colmater et ou endiguer la fuite ou limiter la dispersion du déversement lorsque la personne connaît la nature du produit, que la situation le permet et dispose des EPI appropriés;
  • Informer les personnes présentes sur les lieux de la situation;
  • Fermer, si possible, tous les appareils, instruments ou équipements qui pourraient représenter une source d’ignition (surtout si la fuite ou le déversement implique une matière chimique inflammable);
  • Vérifier si des personnes sont incommodées et prodiguer les premiers soins (ex.: douche oculaire, douche d’urgences);
  • Convenir d’un lieu de rencontre avec le Service de sécurité, sécuritaire pour tous, afin de partager les renseignements sur le produit et collaborer à établir une stratégie d’intervention;
    Imprimer la fiche de données de sécurité (FDS) du produit déversé à partir de l’onglet SIMDUT présent sur les postes informatiques. Effectuer votre recherche à partir de l’onglet TOXYSCAN.

Il y aura par la suite une concertation entre l’équipe du laboratoire et la sécurité sur les actions à prendre pour ce déversement, soit s’il peut être ramassé de façon sécuritaire par les intervenants locaux (déversent contrôlé) ou si des intervenants externes (déversement non-contrôlé, ex. pompiers) doivent être appelés en renfort.

Il est important de prendre le temps nécessaire pour réfléchir lors d’un déversement avant d’agir.

Ressources