Date de péremption des produits chimiques MAJ-02-02-2022

Les dates de péremption sont primordiales dans la conservation de produits chimiques en laboratoire biomédical: elles ont une importance au niveau de la santé-sécurité et des résultats analytiques obtenus. Manipuler un produit chimique périmé peut entrainer des conséquences majeures, car une donnée expérimentale peut être altérée par son usage ou la dégradation de ce produit peut entraîner un risque d'explosion ou d'incendie.

En tout temps, il faut conserver les produits de la façon appropriée en les installant dans les armoires jaunes pour les inflammables, bleu pour les corrosifs ou même au réfrigérateur en fonction des recommandations du fabricant afin de limiter la dégradation.

Listes des dates de péremption des produits chimiques du CRCHU et CHU

Vous trouverez ici deux listes sur lesquelles vous appuyer:

Les deux listes sont complémentaires et si un produit se retrouve dans la liste des précurseurs explosifs, la date de péremption a priorité.

 

 

Note importante : Nous avons construit en 2021 cette section en partenariat avec Laboratoire MAT, Fisher Scientifique, les données de l'Université Laval et l'équipe protection incendie du CHU de Québec selon les normes CNPI (code canadien de prévention incendie).

Quoi considérer durant l’entreposage ?
  • L'exposition à l’air : l'oxygène peut oxyder le produit et favoriser la dégradation entrainant des précurseurs explosifs et/ou inflammables.
  • L'exposition à la lumière : la lumière peut favoriser la dégradation.
  • Les températures chaudes ou froides : certains points éclaires peuvent être négatifs ou positifs. Valider la température de conservation dans Reptox ou Toxyscan.
  • La durée de l’entreposage : certains produits se dégradent ou polymérisent naturellement avec le temps et entrainent des précurseurs explosifs et/ou inflammables
  • La présence de contaminants : peuvent dégrader ou altérer votre produit chimique et modifier son efficacité, sa toxicité ou entrainer sa dégradation vers des précurseurs explosifs et/ou inflammables.
Pourquoi les dates de péremption varient-elles ?

Il faut savoir que le but des compagnies n'est pas de provoquer une confusion, mais bien de proposer un produit chimique en fonction des besoins. Le type de molécules, les fonctions chimiques et familles sont à tenir en compte dans la conservation. La conservation d'un produit dans le temps dépend fortement de sa "concentration", du "pourcentage de pureté"  ou du "grade".  Ces trois critères auront une influence sur sa conservation à court et long terme et seront affectés  directement par la qualité de l’entreposage.

Certains produits perdront de l’efficacité dans le temps sans pour autant provoquer de danger de dégradation comme les alcools en général. Le pourcentage de pureté de ceux-ci va décroitre dans le temps et donnera des résultats analytiques différents.  En contrepartie, certains produits  comme les éthers ou l'acide picrique vont se dégrader et se transformer en des précurseurs explosifs. Il y a également tous ceux qui généreront des peroxydes explosifs à tenir compte.

Ainsi, il faut retenir que les produits  de type "standard  grade" auront une date de conservation plus longue en général.  Les produits "ultra purificated" auront des dates plus courtes pour garantir la qualité du produit. Finalement, de façon générale, un produit chimique de haute concentration aura une date de péremption plus longue qu'un produit de faible concentration.

 

 

Où trouver la date de péremption ?

Il n'est pas toujours simple de trouver la date de péremption et les fabricants ne l'inscrivent pas toujours.  Il arrive parfois que cela soit la date de fabrication et non de péremption qui est inscrite sur la bouteille. La date de péremption dépend  beaucoup des compagnies, ce qui entraine souvent de la confusion chez les manipulateurs. Les dates de péremption peuvent aussi varier selon la compagnie pour un même produit. Il faut donc se référer aux fiches signalétiques dans la section conservation de la FDS et aux conseils d'experts des équipes qualité des revendeurs. Nous vous suggérons de poser la question aux représentants des compagnies lors de vos achats pour en apprendre davantage sur les produits que vous manipulez.

Par date de péremption stricte :  C’est une date déjà inscrite sur le produit qui tient compte de potentiel de dégradation. Il est très fortement déconseillé d’utiliser le produit passé cette date.

Par date d’ouverture : C’est une date qui ne tient pas compte du potentiel de dégradation. Le fait que le produit ne possède pas de date de péremption stricte ne veut pas dire que le produit est sans danger ou n’expire pas. Il est donc du devoir du manipulateur de se renseigner sur la date de péremption du produit via les fiches FDS, contrôle qualité ou expert en matières dangereuses.

 

 

Quand doit-on jeter un produit chimique ?
  • Le produit chimique n'a aucune date de réception, ni d'ouverture, ni de péremption.
  • Le produit est soit un éther, de l'acide picrique ou se retrouve dans la liste des précurseurs de peroxydes dangereux de l'Université Laval ET celui-ci a dépassé les dates recommandées dans les listes (s'il n'y a pas de date de péremption d’inscrite, se référer à la date d'ouverture).
  • Le produit chimique a plus de 10 ans, peu importe sa famille ou sa fonction chimique.
  • Il n’y a pas d’étiquette sur le produit.
  • Le contenant du produit chimique est brisé ou altéré et le contenu n’est pas transférable dans une autre contenant. N'oubliez pas d'apposer une nouvelle étiquette si le produit est transvidé dans un autre contenant.
  • L'étiquette n'est pas selon les exigences de SIMDUT 2015.