Santé-sécurité au travail au CRCHU: faits saillants 2020-2022

Bilan

En plus des interventions en matière de prévention des risques (inspections des laboratoires, fit tests des masques N95 et masques à cartouches, analyse de situation à risques et des accidents, ajustement ergonomique des postes, etc.), les années 2020-2022 au CRCHU sont aussi marquées par la réalisation et la collaboration de plusieurs acteurs dans la mise à jour des processus et de certains documents de références. Il s’agit principalement de :

Besoin de plus d’informations sur les formations obligatoires se rattachant à un secteur? Consulter l’arborescence des formations obligatoires mise en ligne.

Déclarations d’accidents et situations dangereuses 2020-2022

 Objectifs

  • Réduire les risques professionnels présents sur les lieux de travail
  • Offrir le soutien nécessaire aux membres

Méthodes

  • Statistiques des déclarations d’accidents et de situation de risque durant la période 2020-2022

Résultats et analyse

D’avril 2020 à mars 2022, cent vingt-six (126) événements dont une situation à risque ont fait l’objet de déclarations (voir figure 1). Les figures 2 et 3 montrent la répartition par secteurs et par sites.

On note principalement que les expositions aux pathogènes par morsure, piqûre et coupure représentent 38% des déclarations, suivi de risques chimiques (exposition, projection, déversement) 18%, mouvements fréquents occasionnant des douleurs 12%; faux mouvement et chute 10%, frappé par/heurté contre un objet 10%.

 

Autre constat : il a été observé une baisse significative des déclarations de 43% durant l’année 2021-2022, comparativement à celles de l’année 2020-2021.

Nous réitérons l’importance de déclarer les accidents et les situations à risque (voir « Saviez-vous que… »).

En 2021 a été rendu disponible au CRCHU le nouveau formulaire de déclaration CHU de format PDF dynamique, facilitant la démarche de remplissage et de transmission. Pour tout renseignement sur comment produire sa déclaration, veuillez-vous référer au cheminement des déclarations en vigueur au CRCHU.

 

Objectifs pour 2022-2023

  • Réaliser les inspections des laboratoires et mise à jour de la grille d’inspection,
  • Réduire les risques liés aux mouvements fréquents (ergonomie),
  • Assurer un soutien nécessaire dans la protection respiratoire : participer à la mise à jour de la Politique de protection respiratoire du CHU et aux essais d’ajustements pour les masques à cartouches (risques chimiques).

 

[i] Direction des assurances du réseau de la santé et des services sociaux

 

Document de référence : Santé-sécurité au travail au CRCHU: faits saillants 2020-2022

Transport de cylindres de gaz – pente blocs H-T / CHUL

Voir le PDF de cet article.

Bonjour à tous,

En raison d’incidents sérieux liés au transport des cylindres de gaz au Centre de recherche, nous mettons en place deux mesures d’améliorations.

  1. Formation : À partir du vendredi 15 avril 2022, toute personne transportant des cylindres de gaz doit suivre la formations ENA Manutention et entreposage des cylindres de gaz comprimé en milieu de santé : https://fcp.rtss.qc.ca/course/view.php?id=10050.
    Pour plus d’informations sur l’ENA (environnement numérique d’apprentissage), voir la note en fin de message.
  2. Modification à la trajectoire : Le parcours passant par la pente du bloc H au bloc T est à éviter dès maintenant avec les matières dangereuses, en particulier les cylindres de gaz. Il est plus sécuritaire d’utiliser les ascenseurs 4 et 5, puis passer devant la cafétéria jusqu’au monte-charge du bloc T/ascenseur 16 (voir schéma ci-dessous).
    Le respect de cet horaire sera obligatoire à partir du 4 avril 2022 pour le bloc T et recommandé pour les blocs P et R.

Trajectoire_T_202203_schema

Merci de votre collaboration et n’hésitez pas à nous contacter pour toute question sur le sujet.

 

Note sur l’ENA :

  • Pour plus d’informations, consultez : https://portailrh.chudequebec.ca/banque?bcUuid=kbdb85b49lm
  • C’est l’usager réseau domaine_CHUQ (clinique) et non domaine DCRCHUQ (recherche) qui doit être utilisé. Généralement, l’usager est le même que pour le réseau de la recherche DCRCHUQ, mais pour plusieurs qui n’ont pas à l’utiliser, il est désactivé (après 30 jours). Il faut donc réinitialiser le mot de passe via la page web https://mdp.chudequebec.ca/ (accessible uniquement de l’interne du CHU ou via BVI/TS) ou par une demande à la DRI du CHU.

Saviez-vous que… Outil pour l’élimination des déchets biologiques liquides

Bonjour mesdames et messieurs,

L’équipe infrastructure vous partage ce nouvel outil décisionnel pour l’élimination des déchets biologiques liquides. Il a été développé en regroupant les meilleures pratiques au CRCHU et en concertation avec l’équipe des risques biologiques de l’Université Laval.

Nous vous encourageons dès maintenant à adopter ces nouvelles mesures pour disposer du bon déchet au bon endroit, de la bonne façon!

Nous vous rappelons aussi qu’un outil similaire pour le traitement des déchets chimiques liquides a été lancé l’automne dernier.

Voici le document PDF.

Réduction du nombre de brûleurs au gaz (bec Bunsen)

Bonjour mesdames et messieurs,

Comme communiqué lors du Saviez-vous que… de juin sur les becs Bunsen et avec vos réponses au sondage de l’automne dernier sur le sujet, nous poursuivons l’exercice visant la réduction du nombre de brûleurs au gaz de type bec Bunsen dans les laboratoires.

Les membres de l’équipe Infrastructure du CRCHU, en collaboration avec celle de Sécurité civile et mesures d’urgence (SCMU) du CHU feront dès ce mois de janvier 2022 la tournée des laboratoires pour voir avec vous, professeurs-chercheurs, et vos équipes :

  • Quel poste de travail pourrait être aménagé pour utiliser de façon plus sécuritaire les brûleurs au gaz (Lignes directrices)?
  • Combien de brûleurs pourraient être retirés en regroupant des activités à ces postes de travail?
  • Le brûleur et son conduit sont-ils conformes et sécuritaires (le remplacer au besoin)?
  • Faire un rappel sur l’utilisation sécuritaire du brûleur et quoi faire en cas d’urgence incendie (Procédure d’utilisation).

Pour plus de détails sur la démarche ayant mené à ces actions, vous pouvez consulter ce Communiqué interne de SCMU. La documentation de référence est disponible sur cette page du microsite SST du CRCHU.

Cette démarche est en cours de réalisation tant dans nos laboratoires au CRCHU que dans les laboratoires cliniques Optilab.

Nous vous remercions de votre collaboration habituelle.

 

Saviez-vous que… Becs Bunsen

Bonjour mesdames et messieurs,

En lien avec une intervention de notre assureur, la DARSSS, et certains incidents récents, nous vous partageons un rappel des consignes de sécurité lors de l’utilisation des brûleurs au gaz de type bec Bunsen pour éviter les brûlures ou les incendies.

Un exercice de RÉDUCTION du nombre de brûleur sera réalisé à l’automne 2021 à ce sujet en collaboration avec les équipes de recherche.

Saviez-vous que_Bec bunsen

Merci de votre collaboration et bonne saison estivale!

Inventaire des matières dangereuses

EN BREF :

Mise à jour des inventaires 2021 des matières dangereuses au CRCHU :

 

Pour mettre à jour ou faire un premier inventaire de vos matières dangereuses, nous vous suggérons de procéder en 3 étapes avec ces outils:

  1. Formation sur le logiciel

    Suivre la formation sur le logiciel Toxyscan ou consultez les guides de l’utilisateur en cliquant sur l’icône « ? » en haut à droite de l’interface web du logiciel.

  2. Faire votre inventaire

    2.1 : Utiliser le document Mise à jour inventaire Toxyscan_Guide (2021-04) pour extraire votre inventaire déjà intégré au logiciel.
    2.2 : Si vous n’avez pas d’inventaire dans le logiciel, utilisez ce document Excel comme base Modèle inventaire XLS (6 niveaux, avec date d’ouverture).
    Document de référence : comment faire mon inventaire des matières dangereuses au CRCHU? Il inclut les conventions que nous avons déterminées pour uniformiser la prise d’inventaire.

  3. Intégrer votre inventaire

    3.1 Mettre à jour le fichier Excel (>50 produits ajoutés)
    3.2 Le faire dans le logiciel (<50 produits): voir le Guide « Gestion d’inventaire » en cliquant sur l’icône « ? » en haut à droite de l’interface web du logiciel.
    Pour les modifications touchant plus de 50 produits, faire suivre les fichiers Excel à Mme Aminatou Idrissou en identifiant les produits modifiés (couleur ou indication dans une colonne) ou en précisant si cet inventaire remplace l’existant.

Nouveautés 2021

  • Ajout d’un document de référence identifiant les produits chimiques qui se « décomposent » en sous-unités plus réactives. Le respect de la date de péremption de ces produits est donc essentiel.
  • Changement à venir dans les arborescences : nous allons passer d’une structure par Axe-chercheur / local à une par bâtiment physique / local. En effet, les fonctionnalités de ségrégations des produits ou de listes de locaux ne peuvent être utilisées puisque le logiciel considère ces « secteurs » comme différents. Plus de détails à ce sujet suivront après la mise à jour des inventaires. Ce changement sera fait dans le logiciel et ne demandera pas d’intervention de votre part.

 

Avez-vous un superutilisateur?

Sélectionner, dans les listes déroulantes, la Direction (CR-CHU), l’Unité administrative (votre site), le Secteur (Axe et nom du chercheur entre parenthèses).

Si votre équipe s’y retrouve, vous avez un inventaire et normalement un super-utilisateur. Si vous ne vous en souvenez plus ou devez en avoir un nouveau, contacter Mme Aminatou Idrissou, agente de gestion de la SST pour le CRCHU de Québec-UL.

NOTE: Cette façon de fonctionner changera sous peu (voir « Nouveautés 2021 »).

Avez-vous des questions?

Si vous avez des questions, contacter Mme Aminatou Idrissou, agente de gestion de la SST pour le CRCHU de Québec-UL.

Escouades distanciation

En mai dernier, des escouades de distanciation physique chargées de sensibiliser les intervenants à l’importance de la distanciation physique ont été instaurées. Cette démarche fut un succès, mais elle a été interrompue en juin en raison de la reprise graduelle de nos activités.

Nous constatons actuellement un relâchement dans le respect des règles de distanciation physique au CHU, alors qu’il y a également une augmentation du nombre de cas de COVID dans la région et au Québec. Bien que les gestionnaires s’assurent quotidiennement que les aménagements physiques des secteurs sous leurs responsabilités sont adéquats et permettent la distanciation, et malgré des rappels nombreux aux intervenants du CHU, la sensibilisation à cet égard doit maintenant être renforcée, tant auprès des intervenants que de la clientèle. Il en va de la sécurité de tous. 

En ce sens, il a été convenu de relancer les escouades de distanciation. Celles-ci avaient été déployées davantage du côté clinique, mais nous voulons faire de même du côté des équipes de recherche, peu importe que ce soit en recherche clinique, fondamentale, épidémiologique ou translationnelle. Nous sollicitons votre aide afin de recruter, au sein de vos groupes respectifs, des volontaires qui formeront ces nouvelles escouades.

 

Démarche envisagée :

·         Escouades composées de deux personnes;

·         Implication selon la disponibilité (1 à 3 h par semaine ou davantage, si possible);

·         L’ensemble des escouades se répartira la tournée des secteurs de tous nos hôpitaux/centres afin que tous les secteurs soient visités, et ce, sur chaque quart de travail (principalement de jour au CRCHU);

·         De la formation et des outils seront fournis aux membres des escouades.

 

Rôle des escouades :

·         Assurer une vigie du respect des règles de distanciation aux moments charnières suivants : pauses, repas, entrées et sortie, rassemblements dans les postes de garde, salles d’attente ou de rencontres. Principalement aux heures de repas du midi et du soir;

·         Faire des interventions constructives dans la collégialité;

·         Prendre note des observations à l’aide d’un formulaire prévu à cet effet, convivial et accessible sur téléphone intelligent.

 

Nous sommes conscients que la réceptivité des équipes en contexte de deuxième vague de la pandémie peut être réduite. Le message à rappeler demeure toutefois toujours le même : La distanciation de 2 mètres et le port du masque sont requis en tout temps et avec tout le monde.

Les personnes intéressées à participer aux escouades doivent remplir le formulaire suivant, après en avoir discuté avec leur supérieur immédiat :

https://forms.office.com/Pages/ResponsePage.aspx?id=h5R3yxuSAUKCXB7RPm8bQCUfQceYgx1Jtu_RzKS4SHRUMzNVV0xLTDhSNUhIQjJSSjQ2NlNMWFVSOS4u

Santé-sécurité au travail au CRCHU: faits saillants 2019-2020

Bilan

Au cours de l’année 2019-2020, les activités de prévention réalisées pour le Centre de recherche (CR) sont principalement :

  • le travail fait en isolement : établissement d’un portrait des principales situations et d’une stratégie sur les moyens de surveillance à soumettre au Service de sécurité physique;
  • le programme de protection respiratoire : campagne d’essais d’ajustement des masques N95 en animalerie, participation au groupe de travail régional sur sa révision pour le secteur d’animalerie, révision de la Politique de protection respiratoire institutionnelle pour détailler spécifiquement les types de cartouches à prévoir dans certaines situations (ex. voûte à solvants et à déchets);
  • la gestion des matières dangereuses : collaboration avec les laboratoires des secteurs cliniques et la sécurité civile à l’harmonisation des affichages d’entrée des secteurs, élaboration de procédures sur la gestion des déchets liquides chimiques et biologiques, amélioration de la formation sur le déversement;
  • l’évaluation ergonomique sommaire des activités de travail de techniciennes en santé animale.

 

Analyse des déclarations d’accidents-incidents 2019-2020

Objectifs

  • Réduire les risques professionnels présents sur les lieux de travail
  • Offrir le soutien nécessaire aux gestionnaires (chercheurs).

 

Méthodes

  • Statistiques des déclarations d’accidents, d’incidents et de situation de risque au cours de l’année 2019-2020.

 

Résultats et analyse

D’avril 2019 à mars 2020, cinquante-sept (57) événements ont fait objet de déclarations dans tout le CRCHU (voir figure 2) soit une diminution de 16% comparativement à l’année dernière. Les figures 1 et 3 montrent la répartition par secteurs et par sites. Parmi ces événements, les cas de coupure, douleur liée aux mouvements fréquents, morsure d’animaux et piqûre d’aiguille représentent plus de la moitié des déclarations (32/57). Les expositions aux pathogènes par coupure, morsure, piqûre d’aiguille et projection de produit biologique dans l’œil représentent quant à elles plus du tiers soit 28 cas sur 57. Notons que sur les 3 déversements enregistrés, il y a eu un cas d’exposition respiratoire et un cas d’exposition cutanée. On note également une augmentation du nombre de chutes, passant de 4 à 7 par rapport à 2018-2019. Elles sont provoquées essentiellement  par la présence de liquide au sol et la glace dans le stationnement. Cinq personnes ont été frappées par ou se sont heurtées contre des objets dans leur milieu de travail.

 

Actions correctives et mesures d’atténuation

À la suite de cette analyse, en ce qui concerne :

  • L’exposition aux pathogènes transmissibles : l’importance du port des équipements de protection individuels en général et des lunettes en particulier au cours des travaux à risque de projections ou d’éclaboussures. Également la prévention de la piqûre d’aiguille en optant pour l’utilisation des seringues avec des dispositifs sécuritaires en cas de manipulation de produits dangereux est fortement recommandée.
  • Les troubles musculosquelettiques (TMS) : une analyse des tâches avec mouvements fréquents en animalerie suivi d’un atelier regroupant les différentes catégories de personnel concernées a permis de cibler des pistes de solutions pour prévenir les TMS qui y sont associés. Il s’agit de la standardisation des façons de faire, la répartition de la charge de travail, l’amélioration des outils de travail, le regroupement et l’organisation des tâches, afin de maintenir un rythme varié durant la journée de travail.
  • Les chutes et les accidents dans lesquels les personnes ont été frappées par / se sont heurtées contre des objets relèvent l’importance d’améliorer l’aménagement sécuritaire des lieux du travail et la qualité du déneigement des stationnements.
  • La gestion des matières dangereuses : une invitation est lancée à toutes les personnes n’ayant pas encore suivi la formation sur le déversement à la suivre, car elle donne les outils sur la prise en charge rapide, efficace et sécuritaire lorsque survient un déversement.
  • Les procédures en matière de prévention des risques: plusieurs procédures et travaux ont été élaborés durant l’année sur la gestion des déchets et affichage des matières dangereuses. Leur déploiement se fera dans les prochains mois.

 

Conclusion

L’année 2019-2020 a montré encore une fois l’importance de produire une déclaration lorsque survient un événement. Grâce à ces déclarations, plusieurs actions correctives et préventives ont pu être repensées et mises en place en collaboration avec plusieurs acteurs concernés. Dans la même lignée, d’autres mesures d’atténuation sont prévues durant l’année en cours.

Nous profitons de l’occasion pour rappeler à tous que l’identification complète du lieu d’événement (numéro de local précis) est primordiale dans toute déclaration.

Aussi nous exhortons en tout temps un respect des procédures existantes et des nouvelles au CRCHU pour le rendre encore plus sécuritaire.

 

Objectifs pour l’année 2020-2021

  • Appliquer les mesures de prévention spécifiques à la COVID-19;
  • Assurer le soutien nécessaire dans la protection respiratoire, l’exposition aux agents pathogènes transmissibles et à d’autres risques spécifiques, incluant le travail isolé;
  • Harmoniser l’affichage des risques et la gestion des déchets chimiques et biologiques dans tout le CRCHU;
  • Réduire les risques liés aux mouvements fréquents sur les lieux de travail en plus de promouvoir l’hygiène posturale et l’adoption de posture optimale.