Hygiène des mains, étiquette respiratoire, port des ÉPI et distanciation

Nous vous rappelons l’importance de respecter les mesures d’hygiène des mains, l’étiquette respiratoire et le port des ÉPI. Le respect de ces éléments est primordial, sous peine de mettre en péril la reprise des activités au CRCHU et en général.

L’escouade de PCI (prévention et contrôle des infections) du CHU visitera aussi les secteurs du CRCHU pour rappeler ces bonnes pratiques ainsi que les règles de distanciation.

Les personnes qui ne se conformeront pas seront interpellées à ce sujet et des mesures disciplinaires et administratives seront appliquées.

Mesures d’hygiène

Nous vous rappelons l’importance des mesures d’hygiène des mains : elle sont OBLIGATOIRES pour toute personne entrant dans l’établissement, incluant le CRCHU.

Lien vers la formation hygiène des mains et étiquette respiratoire.

Port des ÉPI

Le port des équipements de protection individuelle (ÉPI) approprié (et de façon judicieuse) dans le cadre de vos fonctions reste aussi de mise :

Masque de procédure et couvre-visage

Le port du masque ou du couvre-visage étant obligatoire dans les lieux publics fermésnous vous invitons à consulter le tableau suivant, qui indique à quels endroits il est obligatoire. En résumé, dans toutes les zones autres que les bureaux fermés où vous êtes seul, le masque de procédure est obligatoire.

Secteur Port du masque Exemples
Aires communes et laboratoires Masque obligatoire, pas de couvre-visage réutilisable  Paillasses, corridors, salles de repas, secteurs de recherche clinique 
Bureau fermé CRCHU Masque ou couvre-visage facultatif  Bureau individuel fermé
Cubicule ou espace de bureau partagé  Masque obligatoire, pas de couvre-visage réutilisable  Espace partagé
Zone entre l’entrée et le poste de la personne qui distribue les masques  Masque ou couvre-visage obligatoire  Halls d’entrée 

Les indications relatives au port du masque sont celles du CHU de Québec.

Consultez cet  aide-mémoire et cette  vidéo pour connaître les bonnes pratiques pour le port du masque de procédure et du couvre-visage.

Le vidéo du MSSS est pour la population du Québec et indique de jeter le masque de procédure après usage. Comme indiqué dans la page spécifique du CHU de Québec où nous avons des procédures spécifiques : « Si vous retirez votre masque dans d’autres circonstances [masque souillé ou humide], par exemple pour boire ou manger, vous pouvez  le ranger dans un sac de type Ziploc  et le réutiliser ensuite. Il n’est pas sécuritaire de le descendre sur votre menton ou dans votre cou. »

Il est recommandé par le CHU de Québec de conserver votre masque de procédure pour toute la journée, sauf dans les circonstances suivantes :

  • Après un contact à moins de 2 mètres d’un patient en isolement gouttelettes ou gouttelettes-contact ou gouttelettes-contact protection oculaire*
  • Si le masque est visiblement souillé
  • Si le masque est très humide
  • Si le masque est brisé

L’hygiène des mains fait partie intégrante de l’utilisation du masque ou du couvre-visage. Merci de compléter la formation à ce sujet si ce n’est pas déjà fait.

Les masques sont distribués sur chaque site auprès de personnes spécifiques : vous pouvez en trouver la liste ici.

Sarraus

Le tissu n'est pas un vecteur de transmission significatif. À la base, il protège les vêtements de contaminations biologiques, chimiques ou radioactives lors du travail en laboratoire. S’il n’y a pas de patients à proximité, à plus forte raison atteints de la COVID-19, il n’y a pas de recommandation particulière pour les vêtements. Pour limiter encore davantage les risques, il est important de suivre la séquence pour retirer les EPI.

Source : https://www.chudequebec.ca/uniformes-et-tenue-vestimentaire.aspx et https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1684073/non-les-chaussures-ne-facilitent-pas-la-transmission-du-nouveau-coronavirus

Port de la protection oculaire en recherche clinique

À la suite de recommandations de la CNESST, le port de la protection oculaire est obligatoire à compter du 9 octobre pour les intervenants du CHU lors de toute prestation de soins et services à moins de 2 mètres de la clientèle. Cette protection s’ajoute au masque de procédure.

S’il y a lieu, chaque équipe est responsable de les commander et de les fournir à son équipe selon leurs activités.

Lunette protectrice* (GRM 323 027) Visière (GRM 661 928)
En zone froide En zones tiède et chaude
Lors de toute prestation de soins et services à moins de 2 mètres de la clientèle Lors d’une intervention médicale générant des aérosols (IMGA)
Lunette individuelle dédiée à l’intervenant La visière doit être portée selon les procédures de travail en cohorte.

*Les lunettes de vision ne remplacent pas les lunettes de protection.

Obligation de récupérer les masques N95, contenants et cartouches vides de mousse alcoolisées

Suivre les directives du CHU de Québec

Distanciation physique

La règle de distanciation de 2 mètres s'applique à 360 degrés. Il est de la responsabilité de chaque chercheur de veiller à l’aménagement des espaces de travail de son équipe et du respect de la distance physique en tout temps. L’équipe infrastructure sera en appui pour vous accompagner. Merci de votre compréhension, car nous anticipons beaucoup de demandes.

Certaines salles de réunions pourront être adaptées et utilisées pour les repas ou comme aire de débordement pour les salles de cubicules.

Corridors, escaliers et ascenseurs

Le fait de croiser une personne, sans entre en contact, dans les escaliers ou le corridor présente un faible risque de contamination. La circulation dans les corridors et les escaliers ne requiert donc pas d’être à sens unique.

Pour les ascenseurs, une distance de 1 mètre doit être respectée en tout temps.

Source : https://www.apsam.com/theme/risques-biologiques/covid-19-coronavirus/mesures-de-prevention-generales-recommandees

Procédures de nettoyage

Vous trouverez des procédures de nettoyage pour les surfaces dures, les protections oculaires, les masques à cartouche et le matériel informatique sur cette page.

Service d'hygiène et salubrité

Offre de service

Adaptation de l’offre de service du Service d’hygiène et salubrité en raison de la crise sanitaire

Pour les secteurs où l’accès est public ou désigné chaud-tiède, la fréquence est rehaussée. Pour les secteurs avec contrôle d’accès, l’entretien de soir reste le même selon l’offre de service.