Le Dr Samer Hussein est chercheur au Centre de Recherche du CHU de Québec – Université Laval, dans le groupe St-Patrick de recherche en oncologie fondamentale. Il est également professeur adjoint au département de biologie moléculaire, biochimie médicale et pathologie de la Faculté de médecine, Université Laval.

Ses travaux de recherche visent à comprendre les mécanismes moléculaires qui établissent et régulent les états cellulaires pluripotents, particulièrement le rôle des ARN longs non-codants dans les réseaux géniques, ainsi que les événements transcriptionnels responsables de l’initiation et de la progression du cancer.

Définir les réseaux de gènes et leurs interactions contrôlant les états pluripotents
La pluripotence se définit comme la faculté d’une cellule à générer tous les types cellulaires d’un organisme. Les trois facteurs de transcription Oct4, Sox2, et Nanog représentent les piliers centraux du réseau de régulation des gènes associé au maintien d’un état pluripotent. Grâce à des modèles cellulaires de pluripotence et de reprogrammation ainsi qu’à l’utilisation de technologies à haut débit (protéomique, RNA-seq et ChIP-seq), ce projet a pour but de comprendre comment les interactions entre les facteurs de transcription de pluripotence et les régulateurs de la chromatine déterminent le destin cellulaire et la transition des cellules vers des lignées spécifiques dans le développement embryonnaire ainsi que celui du cancer.

Définir le rôle de certains ARN longs non-codants dans l’identité cellulaire
Les ARN longs non-codants (lncRNA) constituent une classe à part entière d’ARN, caractérisés par le fait qu’ils ne codent pour aucune protéine connue et qu’ils sont composés d’au moins 200 paires de bases. Les lncRNA ont été impliqués dans la régulation génique et le maintien de l’identité cellulaire, mais leur mécanisme d’action impliqué dans l’établissement de la pluripotence demeure inconnu. L’objectif de ce projet est de comprendre le rôle des lncRNAs dans la régulation des états pluripotents et la reprogrammation des cellules souches embryonnaires.

L'Hôtel-Dieu de Québec
9, rue McMahon
Québec, Québec
Canada G1R 3S3
22 enregistrements « 3 de 3 »

Rajala K, Lindroos B, Hussein SM, Lappalainen RS, Pekkanen-Mattila M, Inzunza J, Rozell B, Miettinen S, Narkilahti S, Kerkela E, Aalto-Setala K, Otonkoski T, Suuronen R, Hovatta O, Skottman H

A defined and xeno-free culture method enabling the establishment of clinical-grade human embryonic, induced pluripotent and adipose stem cells.

Article de revue

PLoS ONE, 5 (4), p. e10246, 2010.

Résumé | Liens:

Hussein SM, Duff EK, Sirard C

Smad4 and beta-catenin co-activators functionally interact with lymphoid-enhancing factor to regulate graded expression of Msx2.

Article de revue

J Biol Chem, 278 (49), p. 48805-14, 2003, ISSN: 0021-9258.

Résumé | Liens:

22 enregistrements « 3 de 3 »
Signaler des ajouts ou des modifications

Projets actifs

  • Centre de recherche du CHU de Québec - Université Laval, Subvention, Centre hospitalier universitaire de Québec - Université Laval, Centres de recherche affiliés, du 2017-01-01 au 2099-12-31
  • Centre de recherche en organogenèse expérimentale, Subvention, Institutionnel - BDR, BDR - Centres de recherche reconnus, du 2011-05-01 au 2020-09-22
  • Centre de recherche sur le cancer, Subvention, Institutionnel - BDR, BDR - Centres de recherche reconnus, du 1996-05-01 au 2023-04-30
  • Efficient and reliable shearing of chromatin for highthroughput, Subvention, Conseil de recherches en sciences naturelles et génie Canada, Subventions d'outils et d'instruments de recherche (OIR), du 2019-03-28 au 2020-03-31
  • Les réseaux d’interactions moléculaires dans les états de pluripotence différents, Subvention, Fonds de recherche du Québec - Santé, Chercheur-boursier Juniors 1 et 2, Seniors, du 2017-07-01 au 2021-06-30
  • Les réseaux d’interactions moléculaires dans les états de pluripotence différents, Subvention, Fonds de recherche du Québec - Santé, Établissement de jeunes chercheurs - Juniors 1, du 2017-07-01 au 2020-06-30
  • The role of long non-coding RNAs in defining pluripotent stem cell states, Subvention, Instituts de recherche en santé du Canada, Subvention Projet, du 2017-04-01 au 2022-03-31
  • Transcription factor stoichiometry defines distinct pluripotent states, Subvention, Conseil de recherches en sciences naturelles et génie Canada, Subventions à la découverte SD (individuelles et d'équipe), du 2016-04-01 au 2021-03-31

Projets terminés récemment

  • Chercheurs bousiers-Complément de salaire, Subvention, Université Laval - budget de fonctionnement, Compléments de salaire des professeurs sous octroi, du 2016-05-01 au 2018-04-30
  • Connecting the pluripotency gene network to development and disease, Partenariat, Fondation Canadienne pour l'innovation (La), Fonds des leaders John-R.-Evans (FLJR), du 2017-08-01 au 2019-12-31
  • Programme de soutien aux nouveaux chercheurs de la Faculté de médecine, Subvention, Université Laval - démarrage nouveau chercheur, Soutien facultaire aux jeunes chercheurs de la Faculté de médecine, du 2016-07-01 au 2018-06-30
Information provenant du registre des projets de recherche de l'Université Laval