Patrick J Rochette est chercheur régulier au Centre de recherche du CHU de Québec – Université Laval dans l’axe médecine régénératrice dont il est le directeur adjoint. Il est également professeur agrégé, ainsi que directeur adjoint à la recherche fondamentale du département d’Ophtalmologie et d’ORL – chirurgie cervico-faciale de la Faculté de médecine de l’Université Laval. Il a fait ses études graduées (MSc/PhD) dans le laboratoire du Dr Régen Drouin (U. Laval) où il a étudié l’induction et la réparation des dommages induits par les rayons ultraviolets (UV) solaires. Il a poursuivi sa formation avec 2 stages postdoctoraux à l’Université Yale, dont un dans le laboratoire du Dr Douglas Brash, un pionnier dans l’étude des mutations UV-induites dans le cancer cutané et le second dans le laboratoire du Dr Yilun Liu où il a travaillé sur l’hélicase RecQ4 dans l’initiation de la réplication de l’ADN. Il a joint l’Université Laval et démarré son laboratoire en 2009, où il s’est alors spécialisé en photobiologie et, plus précisément, sur les conséquences de l’exposition des rayons lumineux à faible longueur d’onde (ultraviolet et bleu) sur les cellules. Chez l’humain, 2 organes sont exposés à ces rayons, la peau et les yeux. Ainsi, le laboratoire du Dr Rochette s’intéresse à 2 champs d’étude, la photobiologie oculaire et la photobiologie cutanée.

Photobiologie cutanée

Au niveau cutané, les cellules de la peau sont utilisées comme modèle pour étudier les mécanismes de protection contre la génotoxicité des rayons solaires. Ces mécanismes incluent : l’induction des dommages mutagènes, leur réparation, et la mort cellulaire induite comme mécanisme de protection. Dans ce volet du laboratoire, les projets poursuivis sont, entre autres, les suivants :

  • Influence du derme sur l’efficacité de la réparation des dommages mutagènes UV-induits à l’épiderme
  • Effet d’une irradiation chronique aux rayons UVB sur la réponse cellulaire au stress génotoxique
  • La nécroptose comme nouvelle voie de mort cellulaire programmée UV-induite
  • Implication des UVA seuls et en synergie avec les hydrocarbures polycycliques aromatiques (PAH) contenus dans la fumée de cigarette dans le photo-vieillissement cutané

Photobiologie oculaire

Au niveau oculaire, la recherche du laboratoire du Dr Rochette a une portée plus appliquée. Elle vise à comprendre l’implication des rayons UV et de la lumière bleue dans les différentes pathologies oculaires. Les UV ne se rendant pas à la rétine à l’âge adulte, la lumière bleue est la lumière la plus énergétique à se rendre à la rétine. Dans ce volet du laboratoire, les projets poursuivis sont, entre autres, les suivants :

  • Toxicité des rayons UVA sur la cornée, implication de l’oxydation UV-induite
  • Implication des dysfonctions mitochondriales dans la dystrophie endothéliale cornéenne de Fuchs
  • Implication de la lumière bleue seule ou en synergie avec la lipofuscine et/ou les PAH sur la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA)
Hôpital Saint-Sacrement
1050, chemin Sainte-Foy
CUO-Recherche
Québec, Québec
Canada G1S 4L8
42 enregistrements « 5 de 5 »

Rochette PJ, Therrien JP, Drouin R, Perdiz D, Bastien N, Drobetsky EA, Sage E

UVA-induced cyclobutane pyrimidine dimers form predominantly at thymine-thymine dipyrimidines and correlate with the mutation spectrum in rodent cells.

Article de revue

Nucleic Acids Res, 31 (11), 2003.

Résumé | Liens:

Rochette PJ, Bastien N, McKay BC, Therrien JP, Drobetsky EA, Drouin R

Human cells bearing homozygous mutations in the DNA mismatch repair genes hMLH1 or hMSH2 are fully proficient in transcription-coupled nucleotide excision repair.

Article de revue

Oncogene, 21 (37), 2002.

Résumé | Liens:

42 enregistrements « 5 de 5 »
Signaler des ajouts ou des modifications

Projets actifs

  • Fuchs endothelial corneal dystrophy and corneal transplantation: The traditional paradigm revisited, du 2019-10-01 au 2024-09-30
  • Réponse cellulaire au stress génotoxique induit par l'irradiation chronique aux rayons ultraviolets., du 2016-04-01 au 2022-03-31
  • Toxicité de la lumière et dysfonctionnement mitochondrial dans l’oeil humain, du 2021-07-01 au 2024-06-30

Projets terminés récemment

  • Toxicité des rayons solaires dans l'oeil humain., du 2016-07-01 au 2020-06-30
Information provenant du registre des projets de recherche de l'Université Laval