Dr Michele Lodde a été formé en urologie à la Clinique Universitaire d’Urologie de l’Université de Vienne (Universitätsklinik für Urologie, Medizinische Universität Wien) (Vienne, Autriche) sous la supervision du Dr Michael Marberger. Après sa résidence, le Dr Lodde a effectué, de 2007 à 2009, une surspécialité en uro-oncologie au CHU de Québec-Université Laval (Québec, Canada) sous la supervision du Dr Yves Fradet. Après avoir travaillé pendant 5 ans à la Clinique d’Urologie de l’Hôpital de Bolzano (Bolzano, Italie), il a joint, en 2014, le service d’urologie du CHU de Québec-Université Laval à titre d’uro-oncologue.

Depuis le début de sa carrière, les recherches effectuées par le Dr Lodde sont orientées vers l’amélioration des pratiques cliniques. Pendant sa résidence et les années suivant sa spécialisation, Dr Lodde a été impliqué dans des recherches visant à améliorer le diagnostic, la classification et la pronostication des cancers. Ses recherches ont pour la plupart été dirigées sur le cancer de la vessie. Une de ses plus importantes contributions au domaine de l’urologie à ce jour a été l’évaluation de différents tests pour aider au diagnostic du cancer de la vessie. Ses recherches ont notamment porté sur l’évaluation des performances du test ImmunoCyt/uCyt+ et de son potentiel dans le mangement clinique du cancer de la vessie. Toutes ces analyses ont mené à la publication de 11 articles qui ont été fréquemment cités. Deux des articles parmi les plus cités sont : 1) Lodde M, et al. Urology. 2003 Jan; 61(1):243-7. 2) Lodde M, et al. Urology. 2006 May; 67(5):950-4.

Pendant sa surspécialité, Dr Lodde s’est aussi intéressé à l’importance clinique de la tomographie à émission des positrons utilisant le 18F-fluorodeoxyglucose comme traceur (18F-FDG PET/CT scan) dans le bilan d’extension du cancer urothelial. L’article résumant ces travaux a eu un fort impact dans le domaine de l’urologie (Lodde M, et al. BJU Int. 2010 Sep; 106(5):658-63).

D’autres études effectuées par le Dr Lodde visaient à améliorer la classification des tumeurs superficielles de la vessie en deux catégories: les cancers de bas et de haut risque. Le même concept a été repris par la World Health Organization (WHO) dans la nouvelle classification avec le changement du système de grade cytologique de 3 catégories en 2 catégories (high and low grades) (Milan C, Comploj E, Resnyak E, Trenti E. Palermo S, Lodde M et al. Anticancer Res 2014 34(6) :3067-71).

Enfin plusieurs autres recherches du Dr Lodde visaient les améliorations chirurgicales dans le cancer de la vessie. Les avantages et les inconvénients de la résection en-bloc de la tumeur de la vessie ont été démontrés (Lodde M. et al. Urology 2003 62(6) :1089-91). Dr Lodde a aussi investigué les méthodes d’enseignement des techniques chirurgicales aux résidents. Plusieurs paramètres potentiellement importants dans l’apprentissage de la résection transurétrale de la vessie ont été étudiés et il a été conclu de façon surprenante que l’habilité de l’enseignant était plus importante que l’habilité de l’étudiant pour éviter les complications (Pycha A, Lodde M et al. Urology 2003, 62(1) :46-8)). Une nouvelle technique chirurgicale de dérivation urinaire sans l’utilisation de l’intestin, mais qui utilise l’anastomose latero-laterale des uretères enveloppées d’omentum pour en améliorer la perfusion a aussi été publiée et comparée à d’autres approches plus conventionnelles (Lodde M. et al. BJU Int 2005 95(3) :371-3). En tout Dr Lodde a publié plus de 55 articles et a effectué plus de 60 présentations orales ou par affiche.

L'Hôtel-Dieu de Québec
10, rue McMahon
0881
Québec, Québec
Canada G1R 2J6

Dernières nouvelles

Information non disponible

Pour toute demande en lien avec les projets et activités de recherche de Dr Lodde, veuillez contacter Marilyn Savard, coordonnatrice de recherche clinique, par courriel à Marilyn.Savard@crchudequebec.ulaval.ca.

61 enregistrements « 7 de 7 »

Mian C, Pycha A, Wiener H, Haitel A, Lodde M, Marberger M

Immunocyt: a new tool for detecting transitional cell cancer of the urinary tract.

Article de revue

J Urol, 161 (5), p. 1486-9, 1999, ISSN: 0022-5347.

Résumé | Liens:

61 enregistrements « 7 de 7 »
Signaler des ajouts ou des modifications