Le Dr Michel Lebel, PhD, est professeur titulaire au département de biologie moléculaire, biochimie médicale et pathologie de l’Université Laval. Le Dr Lebel a obtenu son diplôme de doctorat de l’Université de Montréal et a fait un stage postdoctoral au département de génétique du Harvard Medical School. Il est chercheur indépendant au Centre de Recherche du CHU de Québec depuis 2000. Ses travaux de recherche se concentrent sur la compréhension des événements moléculaires et cellulaires lors du vieillissement prématuré d’un modèle murin sur le syndrome de Werner. Les résultats de ces travaux ont paru dans Science Daily news, the National Post, Medical News Today, the Montreal Gazette, et du Nutraceuticals World online magazine. Ces travaux ont aussi été présentés à la CBC radio (107,7 FM; entrevue du 11 janvier 2010) et dans le Journal de Québec (Le vieillissement, plus qu’une affaire de gènes; publié le 30 Septembre 2012).

Vieillissement et génétique
À l’heure actuelle, nous faisons face à une population vieillissante susceptible de développer de nombreuses maladies telles : le diabète, l’ostéoporose, des troubles cardiaques, des problèmes neurologiques, ou l’apparition de plusieurs cancers. Il est maintenant clair que le code génétique de chaque personne a une influence importante sur les processus de vieillissement. Le but majeur des recherches du Dr Lebel est de comprendre pourquoi une légère modification de certains gènes précipite l’apparition de maladies liées à l’âge, et ainsi identifier des facteurs biologiques-clés conduisant à l’apparition de ces maladies. De plus, en utilisant les technologies de pointe, son équipe tente de comprendre comment la vitamine C et d’autres produits naturels pourraient empêcher l’apparition de maladies associées à l’âge chez l’humain. Pour ce faire, le Dr Lebel étudie un modèle murin d’un désordre génétique humain appelé syndrome de Werner, caractérisé par un vieillissement prématuré chez les patients atteints. Enfin, le laboratoire du Dr Lebel s’active également à identifier des protéines-clés dans le sang qui détermineraient plus rapidement si une personne est atteinte ou non d’un cancer.

CHUL
2705, boulevard Laurier
T-2-04
Québec, Québec
Canada G1V 4G2

Dernières nouvelles

Information non disponible

44 enregistrements « 1 de 9 »

Hui CW, St-Pierre MK, Detuncq J, Aumailley L, Dubois MJ, Couture V, Skuk D, Marette A, Tremblay JP, Lebel M, Tremblay ME

Nonfunctional mutant Wrn protein leads to neurological deficits, neuronal stress, microglial alteration, and immune imbalance in a mouse model of Werner syndrome.

Article de revue

Brain Behav Immun, 73 , p. 450-469, 2018, ISSN: 0889-1591.

Résumé | Liens:

Aumailley L, Dubois MJ, Brennan TA, Garand C, Paquet ER, Pignolo RJ, Marette A, Lebel M

Serum vitamin C levels modulate the lifespan and endoplasmic reticulum stress response pathways in mice synthesizing a nonfunctional mutant WRN protein.

Article de revue

FASEB J, 32 (7), p. 3623-3640, 2018, ISSN: 0892-6638.

Résumé | Liens:

Lebel M, Monnat RJ Jr

Werner syndrome (WRN) gene variants and their association with altered function and age-associated diseases.

Article de revue

Ageing Res Rev, 41 , p. 82-97, 2018, ISSN: 1568-1637.

Résumé | Liens:

Aumailley L, Roux-Dalvai F, Kelly I, Droit A, Lebel M

Vitamin C alters the amount of specific endoplasmic reticulum associated proteins involved in lipid metabolism in the liver of mice synthesizing a nonfunctional Werner syndrome (Wrn) mutant protein.

Article de revue

PLoS ONE, 13 (3), p. e0193170, 2018.

Résumé | Liens:

Gagne JP, Lachapelle S, Garand C, Tsofack SP, Coulombe Y, Caron MC, Poirier GG, Masson JY, Lebel M

Different non-synonymous polymorphisms modulate the interaction of the WRN protein to its protein partners and its enzymatic activities.

Article de revue

Oncotarget, 7 (52), p. 85680-85696, 2016, ISSN: 1949-2553.

Résumé | Liens:

44 enregistrements « 1 de 9 »

Projets actifs

  • Centre hospitalier universitaire de Québec - CHU de Québec-Université Laval, Subvention, Centre hospitalier universitaire de Québec - Université Laval, Centres de recherche affiliés, du 2017-01-01 au 2099-12-31

Projets terminés récemment

  • Developing a more efficient anti-cancer drug against breast cancer. (fonds 0493), Subvention, Fondation de l'Université Laval, du 2014-11-05 au 2017-04-04
  • Molecular aging: Mouse molecular models for Werner syndrome., Subvention, Instituts de recherche en santé du Canada, Subvention de fonctionnement, du 2012-04-01 au 2017-03-31
Information provenant du registre des projets de recherche de l'Université Laval