Le Dr François Berthod est professeur titulaire au département de Chirurgie de la Faculté de Médecine de l’Université Laval et chercheur régulier au LOEX, Hôpital de l’Enfant-Jésus, Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval.

L’objectif principal de son programme de recherche est d’utiliser les techniques de reconstruction d’organes par génie tissulaire pour modéliser in vitro différentes maladies qui peuvent être induites, ou modulées par le système nerveux, afin de mieux comprendre leur processus évolutif et trouver de nouvelles approches thérapeutiques. De plus, un de ses projets a pour objectif de réparer les transsections des nerfs périphériques grâce au développement d’un tube nerveux produit par génie tissulaire avec les propres cellules du patient.

Modéliser in vitro les maladies par génie tissulaire

De nombreuses maladies humaines ont des causes et des mécanismes évolutifs encore mal compris, qui rendent difficile la découverte de nouveaux médicaments pour mieux les traiter. En utilisant des cellules de patients, il est possible de reconstruire les organes touchés par ces maladies et de reproduire leurs effets in vitro afin de mieux comprendre leur mécanisme et utiliser ces modèles pour tester l’efficacité de nouveaux médicaments.

Dans le cas de la modélisation du psoriasis, l’équipe du Dr Berthod a émis l’hypothèse que l’innervation cutanée pouvait jouer un rôle majeur dans la formation des plaques, et développe en collaboration avec le Dr Roxane Pouliot un modèle de peau psoriasique innervée et immunocompétente pour étudier cette maladie.

Pour modéliser la sclérose latérale amyotrophique, une maladie neurodégénérative, l’équipe du Dr Berthod utilise les outils du génie tissulaire pour cultiver en trois dimensions des neurones moteurs avec des astrocytes, des microglies, des cellules de Schwann et des myotubes afin de reproduire le processus neurodégénératif.

Réparer les nerfs périphériques par génie tissulaire

La section d’un nerf périphérique entraîne une paralysie du membre affecté, et les options chirurgicales actuelles pour réparer des déficits importants sont inefficaces. Le Dr Berthod a développé en collaboration avec le Dr Hélène Khuong, neurochirurgienne, un projet de production d’un tube nerveux constitué par les propres cellules du patient, et fait sur mesure pour combler le déficit. La production d’un tube vivant autologue est une innovation majeure qui devrait permettre de grandement stimuler la migration axonale dans le greffon et la régénération du nerf lésé, et permettre une récupération motrice et sensitive du membre.

1401, 18e Rue
Local: R-203 - LOEX / CMDGT
Québec, Québec
Canada G1J 1Z4
44 enregistrements « 5 de 5 »

Auger FA, Rouabhia M, Goulet F, Berthod F, Moulin V, Germain L

Tissue-engineered human skin substitutes developed from collagen-populated hydrated gels: clinical and fundamental applications.

Article de revue

Med Biol Eng Comput, 36 (6), 1998.

Résumé | Liens:

Black AF, Berthod F, L'heureux N, Germain L, Auger FA

In vitro reconstruction of a human capillary-like network in a tissue-engineered skin equivalent.

Article de revue

FASEB J, 12 (13), 1998.

Résumé | Liens:

Li H, Berthod F, Xu W, Damour O, Germain L, Auger FA

Use of in vitro reconstructed skin To cover skin flap donor site.

Article de revue

J Surg Res, 73 (2), 1997.

Résumé | Liens:

Berthod F, Germain L, Guignard R, Lethias C, Garrone R, Damour O, van der Rest M, Auger FA

Differential expression of collagens XII and XIV in human skin and in reconstructed skin.

Article de revue

J Invest Dermatol, 108 (5), 1997.

Résumé | Liens:

44 enregistrements « 5 de 5 »
Signaler des ajouts ou des modifications

Projets actifs

  • Étude de l'impact de l'innervation cutanée dans le Psoriasis, du 2018-04-01 au 2023-03-31
  • Modélisation par génie tissulaire de la modulation de l'angiogenèse par l'innervation sensorielle, du 2018-04-01 au 2023-03-31
  • Pathogenic Pathways and in-vitro modelization of Intracranial Aneurysms in populations of Inuit and French Canadian descent, du 2017-04-01 au 2022-03-31
  • Réparation des lésions des nerfs périphériques par génie tissulaire, du 2021-04-01 au 2026-03-31

Projets terminés récemment

  • Implication des kinines dans la DMLA neovasculaire, du 2017-04-01 au 2020-05-31
  • Reprogramming hiPSCs from ARSACS patients into neural cells in order to recreate a model of the disease in vitro, du 2019-03-01 au 2020-02-29
  • Stratégies de réparation des transsections des nerfs périphériques par génie tissulaire, du 2016-07-01 au 2021-06-30
  • Traitement des ulcères diabétiques à l'aide de nanoparticules chargées en neuropeptides, du 2020-06-08 au 2020-09-07
Information provenant du registre des projets de recherche de l'Université Laval