Le Dr Donald Poirier est professeur au Département de médecine moléculaire (Faculté de médecine, Université Laval, Québec, Qc) depuis juillet 1991 et chercheur au Centre de recherche du CHU de Québec (Québec, Qc). Depuis 2008, il est également directeur du service de synthèse organique et codirecteur de la plateforme de chimie analytique et médicinale.

Le professeur Poirier a reçu sa formation de base en chimie organique (doctorat à l’Université Laval, 1980-1985) et s’est ensuite spécialisé en chimie médicinale et en endocrinologie (études postdoctorales au Centre de recherche du CHUL, 1986-1990, bourse CRM) et plus récemment en synthèse sur support solide de petites molécules d’intérêt thérapeutique telles que les dérivés stéroïdiens. Il s’intéresse particulièrement au développement d’inhibiteurs des enzymes de la stéroïdogénèse (17β-HSDs, stéroïde sulfatase, CYP1B1) et d’agents antitumoraux pour le traitement de différents cancers (cancer du sein, de la prostate, de l’ovaire, du pancréas et de la leucémie). À titre d’exemple, il a développé le premier inhibiteur stéroïdien irréversible non œstrogénique de la 17β-HSD1 pour le traitement du cancer du sein et de l’endométriose. Il a également développé des dérivés aminostéroïdes qui inhibent la croissance tumorale chez la souris, et ce, pour différents cancers (sein, ovaire, pancréas et leucémie).

En plus de la synthèse de petites molécules par chimie classique, il a développé des approches pour la synthèse sur support solide de dérivés C18-stéroïdiens (estranes) ainsi que de dérivés C19-stéroïdes (androstanes) permettant la génération de chimiothèques de composés thérapeutiques ciblés. Ainsi, il a développé un ancrage diéthylsilylacétylénique qui produit des composés métaboliquement plus stables et un ancrage sulfamate qui produit deux classes (phénol et sulfamate) de composés stéroïdiens ou non-stéroïdiens d’intérêt biologique, selon les conditions de clivage. Il s’intéresse également à d’autres aspects de la chimie organique (synthèse, nouvelles méthodologies, analyse par RMN, etc.) et de la chimie médicinale (étude des relations structure-activité, modélisation moléculaire, tests biologiques, etc.).

Une particularité de son groupe de recherche est qu’il s’intéresse à plusieurs étapes du développement d’un nouveau médicament : conception, synthèse chimique, tests biologiques in vitro (essais enzymatiques, prolifération cellulaire, etc.) et in vivo (activités oestrogénique et androgénique chez la souris femelle et mâle, concentration plasmatique, stabilité métabolique, xénogreffe de cellules cancéreuses, etc.).

Le professeur Poirier a publié 220 articles scientifiques, et détient 11 brevets et demandes de brevet. Il a également participé à plus de 450 présentations orales et par affiches, ainsi qu’à des conférences en tant que conférencier invité.

CHUL
2705, boulevard Laurier
T-4-50
Québec, Québec
Canada G1V 4G2
217 enregistrements « 22 de 22 »

Thériault C, Poulin R, Tremblay S, Poirier D, Labrie F

Hormonal regulation of estradiol 17?-hydroxysteroid dehydrogenase activity in the ZR-75-1 human breast cancer cell line

Article de revue

Ann N Y Acad Sci, 595 , p. 419-421, 1990, ISSN: 0077-8923.

Poulin R, Merand Y, Poirier D, Levesque C, Dufour JM, Labrie F

Antiestrogenic properties of keoxifene, trans-4-hydroxytamoxifen, and ICI 164384, a new steroidal antiestrogen, in ZR-75-1 human breast cancer cells.

Article de revue

Breast Cancer Res Treat, 14 (1), p. 65-76, 1989, ISSN: 0167-6806.

Résumé | Liens:

Poulin R, Poirier D, Merand Y, Thériault C, Bélanger A, Labrie F

Extensive esterification of adrenal C19-delta 5-sex steroids to long-chain fatty acids in the ZR-75-1 human breast cancer cell line.

Article de revue

J Biol Chem, 264 (16), p. 9335-43, 1989, ISSN: 0021-9258.

Résumé | Liens:

Poulin R, Baker D, Poirier D, Labrie F

Androgen and glucocorticoid receptor-mediated inhibition of cell proliferation by medroxyprogesterone acetate in ZR-75-1 human breast cancer cells.

Article de revue

Breast Cancer Res Treat, 13 (2), p. 161-72, 1989, ISSN: 0167-6806.

Résumé | Liens:

Poirier D, Poulin R, Labrie F

Screening of lipoidal steroid formation in the ZR-75-1 human breast cancer cell line

Chapitre de livre

F, Bresciani; RJB, King; ME, Lippman; JP, Raynaud (Ed.): Hormones and cancer 3: proceedings of the Third International Congress on Hormones and Cancer, p. 384-387, New York, Raven Press, 1988, ISBN: 0881674532.

Zee JA, Poirier D, Cusson M, Roberge AG, Sévigny J

Valeurs nutritives des fruits et légumes produits et consommés au Québec

Article de revue

Canadian Institute of Food Science and Technology journal. Journal de l’Institut canadien de science et technologie alimentaire, 20 , p. 350-356, 1987, ISSN: 0315-5463.

Savoie R, Poirier D, Prizant L, Beauchamp AL

Raman and infared spectra of crystalline 9-methyladenine and its methylmercury complexes

Article de revue

J Church State, 11 , p. 481-486, 1981, ISSN: 0021-969X.

217 enregistrements « 22 de 22 »
Signaler des ajouts ou des modifications

Les estrogènes et les androgènes jouent un rôle important dans la croissance des tumeurs du sein et de la prostate. Afin d’abaisser les niveaux de ces hormones, le Dr Poirier et son équipe veulent développer de puissants inhibiteurs de certaines enzymes de la famille des 17Beta-hydroxystéroïdes déshydrogénases et de la stéroïde sulfatase, et ce, en utilisant la chimie médicinale classique et combinatoire. Ces inhibiteurs de la stéroïdogenèse devront êtres sélectifs pour l’enzyme ciblée et dépourvus d’activité agoniste sur les récepteurs des stéroïdes. En effet, une activité estrogénique ou androgénique n’est pas souhaitable pour un usage thérapeutique des inhibiteurs. Le laboratoire du Dr Poirier met également à profit leur expertise pour la synthèse sur support solide de stéroïdes pour optimiser une nouvelle famille d’antileucémiques. Leurs travaux ont permis d’identifier de composés actifs in vitro. Ces inhibiteurs d’enzymes et agents antileucémiques font actuellement l’objet d’une évaluation plus poussée pour en déterminer le potentiel contre le cancer du sein, le cancer de la prostate et la leucémie. Ces travaux de recherche font intervenir différents aspects de la chimie organique (synthèse classique et combinatoire, nouvelles méthodologies, analyses RMN, etc.) et de la chimie médicinale (études SAR, modélisation, essais enzymatiques, culture cellulaire, etc.).

Projets actifs

  • Centre de recherche du CHU de Québec - Université Laval, Subvention, Centre hospitalier universitaire de Québec - Université Laval, Centres de recherche affiliés, du 2017-01-01 au 2099-12-31
  • Démonstration de l'efficacité du premier inhibiteur irréversible et sélectif de la 17beta-HSD1 pour le traitement des cancers du sein sensibles aux estrogènes, Subvention, Instituts de recherche en santé du Canada, Subvention Projet, du 2018-04-01 au 2020-03-31

Projets terminés récemment

  • Centre de recherche en endocrinologie, métabolisme et inflammation, Subvention, Institutionnel - BDR, BDR - Centres de recherche reconnus, du 1996-06-01 au 2018-04-30
  • Développement d’un traitement sélectif de l’endométriose : Étude du potentiel du premier inhibiteur irréversible de la 17beta-HSD1 chez le primate, Subvention, Instituts de recherche en santé du Canada, Subvention Projet, du 2017-04-01 au 2019-09-30
  • Valorisation de l'aminostéroïde RM-581 comme traitement novateur contre le cancer avancé de la prostate., Subvention, Fondation du CHU de Québec, du 2017-11-21 au 2019-03-31
Information provenant du registre des projets de recherche de l'Université Laval