La Dre Barbara Papadopoulou, B. Pharm., M.Sc., Ph.D., est professeure titulaire au Département de microbiologie-infectiologie et immunologie de la Faculté de médecine de l’Université Laval et chercheur rattaché au Centre de Recherche du CHU de Québec-Université Laval dans l’Axe Maladies Infectieuses et Immunitaires dont elle assume la direction depuis 2010. Ses domaines d’expertise sont les maladies parasitaires, la régulation de l’expression génique, la pathogenèse microbienne, la génomique, et la vaccinologie. Au fil des années, son laboratoire a fait des découvertes remarquables sur les mécanismes moléculaires contrôlant le développement intracellulaire du protozoaire Leishmania, et la régulation post-transcriptionnelle par de nouvelles classes d’éléments 3’UTR et de facteurs liant les ARNs qui ont permis d’approfondir nos connaissances dans ce domaine. Le concept fascinant de régulation coordonnée des gènes par des rétroposons a révolutionné le paysage du contrôle de l’expression génique chez ce parasite. Son laboratoire a également été un pionnier dans l’utilisation de la génétique inverse et de la génomique chez Leishmania. Elle a également contribué à des travaux originaux sur le développement de stratégies vaccinales prometteuses contre les infections à Leishmania. Les efforts soutenus de son équipe de recherche en matière de développement de vaccins ont conduit à des brevets et à des stratégies novatrices basées sur des vaccins vivants qui sont actuellement évaluées dans les pays endémiques pour la leishmaniose. La Dre Papadopoulou est un leader internationalement reconnu dans le domaine de Leishmania. Elle a des rôles influents dans les réseaux de recherche internationaux (Leishmania Genome Network, TriTrypDB, The European Cooperation in the Field of Scientific and Technical Research COST B22) et les comités d’experts consultatifs (WorldLeish, Organisation Mondiale de la Santé) et elle a établi des nombreuses collaborations à l’international. Elle a aussi été membre du comité organisateur de plus 8 congrès internationaux sur la leishmaniose et autres maladies parasitaires, et elle a organisé plus de 15 symposiums dans ce domaine jusqu’à ce jour.

La Dre Papadopoulou est l’auteur de plus de 135 publications scientifiques et de plusieurs chapitres de livres. Depuis 2013, elle est membre de l’Académie Canadienne des Sciences de la Santé et a reçu plusieurs autres prix et distinctions aux niveaux national et international au cours de sa carrière, incluant la prestigieuse bourse ‘Burroughs Wellcome Fund’ en parasitologie moléculaire pour ses remarquables contributions au domaine des maladies parasitaires. Son rôle de chef de file en tant que femme dans le domaine des sciences biomédicales a également été souligné à plusieurs reprises (Lauréate des Prix Femmes de mérite du YWCA 2012/Science et technologie, 50 femmes de réussite de la région de Québec de Chaudière-Appalaches, ‘22 Québécois à surveiller’ par le magazine L’Actualité, etc.). La Dre Papadopoulou est membre de plusieurs regroupements et consortiums internationaux ainsi que de comités de pairs au niveau national (IRSC subventions et bourses) et international (Burroughs Wellcome Fund Pathogenesis of Infectious Disease Program, Faculty of 1000 Biology, National Council for Scientific and Technological Development/Brazil, Hellenic Quality Assurance Agency for higher education, etc.). Jusqu’à tout récemment, elle était membre et vice-présidente du Conseil d’administration du Fonds de Recherche du Québec-Santé (FRQS) et du Conseil d’administration de l’Académie Canadienne des Sciences de la Santé.

CHUL
2705, boulevard Laurier
RC-709
Québec, Québec
Canada G1V 4G2

Dernières nouvelles

Information non disponible

112 enregistrements « 4 de 12 »

Krokowski D, Gaccioli F, Majumder M, Mullins MR, Yuan CL, Papadopoulou B, Merrick WC, Komar AA, Taylor DJ, Hatzoglou M

Characterization of hibernating ribosomes in mammalian cells.

Article de revue

Cell Cycle, 10 (16), p. 2691-702, 2011, ISSN: 1538-4101.

Résumé | Liens:

Chow C, Cloutier S, Dumas C, Chou MN, Papadopoulou B

Promastigote to amastigote differentiation of Leishmania is markedly delayed in the absence of PERK eIF2alpha kinase-dependent eIF2alpha phosphorylation.

Article de revue

Cell Microbiol, 13 (7), p. 1059-77, 2011, ISSN: 1462-5814.

Résumé | Liens:

Bolhassani A, Gholami E, Zahedifard F, Moradin N, Parsi P, Doustdari F, Seyed N, Papadopoulou B, Rafati S

Leishmania major: Protective capacity of DNA vaccine using amastin fused to HSV-1 VP22 and EGFP in BALB/c mice model.

Article de revue

Exp Parasitol, 128 (1), p. 9-17, 2011, ISSN: 0014-4894.

Résumé | Liens:

Toledo JS, Ferreira TR, Defina TP, Dossin Fde M, Beattie KA, Lamont DJ, Cloutier S, Papadopoulou B, Schenkman S, Cruz AK

Cell homeostasis in a Leishmania major mutant overexpressing the spliced leader RNA is maintained by an increased proteolytic activity.

Article de revue

Int J Biochem Cell Biol, 42 (10), p. 1661-71, 2010, ISSN: 1357-2725.

Résumé | Liens:

Muller M, Padmanabhan PK, Rochette A, Mukherjee D, Smith M, Dumas C, Papadopoulou B

Rapid decay of unstable Leishmania mRNAs bearing a conserved retroposon signature 3'-UTR motif is initiated by a site-specific endonucleolytic cleavage without prior deadenylation.

Article de revue

Nucleic Acids Res, 38 (17), p. 5867-83, 2010, ISSN: 0305-1048.

Résumé | Liens:

Brotherton MC, Racine G, Foucher A, Drummelsmith J, Papadopoulou B, Ouellette M

Analysis of stage-specific expression of basic proteins in Leishmania infantum.

Article de revue

J Proteome Res, 9 (8), p. 3842-53, 2010, ISSN: 1535-3893.

Résumé | Liens:

Muller M, Padmanabhan PK, Papadopoulou B

Selective inactivation of SIDER2 retroposon-mediated mRNA decay contributes to stage- and species-specific gene expression in Leishmania.

Article de revue

Mol Microbiol, 77 (2), p. 471-91, 2010, ISSN: 0950-382X.

Résumé | Liens:

Muller M, Papadopoulou B

Stage-specific expression of the glycine cleavage complex subunits in Leishmania infantum.

Article de revue

Mol Biochem Parasitol, 170 (1), p. 17-27, 2010, ISSN: 0166-6851.

Résumé | Liens:

Abreu-Blanco MT, Ramirez JL, Pinto-Santini DM, Papadopoulou B, Guevara P

Analysis of ribosomal RNA transcription termination and 3' end processing in Leishmania amazonensis.

Article de revue

Gene, 451 (1-2), p. 15-22, 2010, ISSN: 0378-1119.

Résumé | Liens:

Mizbani A, Taheri T, Zahedifard F, Taslimi Y, Azizi H, Azadmanesh K, Papadopoulou B, Rafati S

Recombinant Leishmania tarentolae expressing the A2 virulence gene as a novel candidate vaccine against visceral leishmaniasis.

Article de revue

Vaccine, 28 (1), p. 53-62, 2009, ISSN: 0264-410X.

Résumé | Liens:

112 enregistrements « 4 de 12 »
Signaler des ajouts ou des modifications

Projets actifs

  • 3.5 Impact of environmental conditions on airway microbiota and resratory health in the North, Subvention, Secrétariat des programmes interorganismes à l’intention des établissements, Fonds d'excellence en recherche Apogée Canada, du 2017-04-01 au 2020-03-31
  • Centre de recherche du CHU de Québec - Université Laval, Subvention, Centre hospitalier universitaire de Québec - Université Laval, Centres de recherche affiliés, du 2017-01-01 au 2099-12-31
  • Centre de recherche en infectiologie, Subvention, Institutionnel - BDR, BDR - Centres de recherche reconnus, du 1996-06-01 au 2020-04-30
  • Post-transcriptional regulatory networks coordinating developmental gene expression in the human pathogen Leishmania, Subvention, Instituts de recherche en santé du Canada, Volet Projet: Concours pilotes, du 2016-07-01 au 2021-06-30
Information provenant du registre des projets de recherche de l'Université Laval