La Dre Barbara Papadopoulou, B. Pharm., M.Sc., Ph.D., est professeure titulaire au Département de microbiologie-infectiologie et immunologie de la Faculté de médecine de l’Université Laval et chercheur rattaché au Centre de Recherche du CHU de Québec-Université Laval dans l’Axe Maladies Infectieuses et Immunitaires dont elle assume la direction depuis 2010. Ses domaines d’expertise sont les maladies parasitaires, la régulation de l’expression génique, la pathogenèse microbienne, la génomique, et la vaccinologie. Au fil des années, son laboratoire a fait des découvertes remarquables sur les mécanismes moléculaires contrôlant le développement intracellulaire du protozoaire Leishmania, et la régulation post-transcriptionnelle par de nouvelles classes d’éléments 3’UTR et de facteurs liant les ARNs qui ont permis d’approfondir nos connaissances dans ce domaine. Le concept fascinant de régulation coordonnée des gènes par des rétroposons a révolutionné le paysage du contrôle de l’expression génique chez ce parasite. Son laboratoire a également été un pionnier dans l’utilisation de la génétique inverse et de la génomique chez Leishmania. Elle a également contribué à des travaux originaux sur le développement de stratégies vaccinales prometteuses contre les infections à Leishmania. Les efforts soutenus de son équipe de recherche en matière de développement de vaccins ont conduit à des brevets et à des stratégies novatrices basées sur des vaccins vivants qui sont actuellement évaluées dans les pays endémiques pour la leishmaniose. La Dre Papadopoulou est un leader internationalement reconnu dans le domaine de Leishmania. Elle a des rôles influents dans les réseaux de recherche internationaux (Leishmania Genome Network, TriTrypDB, The European Cooperation in the Field of Scientific and Technical Research COST B22) et les comités d’experts consultatifs (WorldLeish, Organisation Mondiale de la Santé) et elle a établi des nombreuses collaborations à l’international. Elle a aussi été membre du comité organisateur de plus 8 congrès internationaux sur la leishmaniose et autres maladies parasitaires, et elle a organisé plus de 15 symposiums dans ce domaine jusqu’à ce jour.

La Dre Papadopoulou est l’auteur de plus de 135 publications scientifiques et de plusieurs chapitres de livres. Depuis 2013, elle est membre de l’Académie Canadienne des Sciences de la Santé et a reçu plusieurs autres prix et distinctions aux niveaux national et international au cours de sa carrière, incluant la prestigieuse bourse ‘Burroughs Wellcome Fund’ en parasitologie moléculaire pour ses remarquables contributions au domaine des maladies parasitaires. Son rôle de chef de file en tant que femme dans le domaine des sciences biomédicales a également été souligné à plusieurs reprises (Lauréate des Prix Femmes de mérite du YWCA 2012/Science et technologie, 50 femmes de réussite de la région de Québec de Chaudière-Appalaches, ‘22 Québécois à surveiller’ par le magazine L’Actualité, etc.). La Dre Papadopoulou est membre de plusieurs regroupements et consortiums internationaux ainsi que de comités de pairs au niveau national (IRSC subventions et bourses) et international (Burroughs Wellcome Fund Pathogenesis of Infectious Disease Program, Faculty of 1000 Biology, National Council for Scientific and Technological Development/Brazil, Hellenic Quality Assurance Agency for higher education, etc.). Jusqu’à tout récemment, elle était membre et vice-présidente du Conseil d’administration du Fonds de Recherche du Québec-Santé (FRQS) et du Conseil d’administration de l’Académie Canadienne des Sciences de la Santé.

CHUL
2705, boulevard Laurier
RC-709
Québec, Québec
Canada G1V 4G2

Dernières nouvelles

Information non disponible

112 enregistrements « 3 de 12 »

Dupe A, Dumas C, Papadopoulou B

An Alba-domain protein contributes to the stage-regulated stability of amastin transcripts in Leishmania.

Article de revue

Mol Microbiol, 91 (3), p. 548-61, 2014, ISSN: 0950-382X.

Résumé | Liens:

Saljoughian N, Zahedifard F, Doroud D, Doustdari F, Vasei M, Papadopoulou B, Rafati S

Cationic solid-lipid nanoparticles are as efficient as electroporation in DNA vaccination against visceral leishmaniasis in mice.

Article de revue

Parasite Immunol, 35 (12), p. 397-408, 2013, ISSN: 0141-9838.

Résumé | Liens:

Saljoughian N, Taheri T, Zahedifard F, Taslimi Y, Doustdari F, Bolhassani A, Doroud D, Azizi H, Heidari K, Vasei M, Namvar Asl N, Papadopoulou B, Rafati S

Development of novel prime-boost strategies based on a tri-gene fusion recombinant L. tarentolae vaccine against experimental murine visceral leishmaniasis.

Article de revue

PLoS Negl Trop Dis, 7 (4), p. e2174, 2013, ISSN: 1935-2727.

Résumé | Liens:

Padmanabhan PK, Samant M, Cloutier S, Simard MJ, Papadopoulou B

Apoptosis-like programmed cell death induces antisense ribosomal RNA (rRNA) fragmentation and rRNA degradation in Leishmania.

Article de revue

Cell Death Differ, 19 (12), p. 1972-82, 2012, ISSN: 1350-9047.

Résumé | Liens:

Brotherton MC, Racine G, Ahmed Ouameur A, Leprohon P, Papadopoulou B, Ouellette M

Analysis of membrane-enriched and high molecular weight proteins in Leishmania infantum promastigotes and axenic amastigotes.

Article de revue

J Proteome Res, 11 (8), p. 3974-85, 2012, ISSN: 1535-3893.

Résumé | Liens:

Raymond F, Boisvert S, Roy G, Ritt JF, Legare D, Isnard A, Stanke M, Olivier M, Tremblay MJ, Papadopoulou B, Ouellette M, Corbeil J

Genome sequencing of the lizard parasite Leishmania tarentolae reveals loss of genes associated to the intracellular stage of human pathogenic species.

Article de revue

Nucleic Acids Res, 40 (3), p. 1131-47, 2012, ISSN: 0305-1048.

Résumé | Liens:

Baz M, Samant M, Zekki H, Tribout-Jover P, Plante M, Lanteigne AM, Hamelin ME, Mallett C, Papadopoulou B, Boivin G

Effects of different adjuvants in the context of intramuscular and intranasal routes on humoral and cellular immune responses induced by detergent-split A/H3N2 influenza vaccines in mice.

Article de revue

Clin Vaccine Immunol, 19 (2), p. 209-18, 2012, ISSN: 1556-6811.

Résumé | Liens:

Cloutier S, Laverdiere M, Chou MN, Boilard N, Chow C, Papadopoulou B

Translational control through eIF2alpha phosphorylation during the Leishmania differentiation process.

Article de revue

PLoS ONE, 7 (5), p. e35085, 2012.

Résumé | Liens:

Padmanabhan PK, Dumas C, Samant M, Rochette A, Simard MJ, Papadopoulou B

Novel features of a PIWI-like protein homolog in the parasitic protozoan Leishmania.

Article de revue

PLoS ONE, 7 (12), p. e52612, 2012.

Résumé | Liens:

Mounir Z, Krishnamoorthy JL, Wang S, Papadopoulou B, Campbell S, Muller WJ, Hatzoglou M, Koromilas AE

Akt determines cell fate through inhibition of the PERK-eIF2α phosphorylation pathway.

Article de revue

Sci Signal, 4 (192), p. ra62, 2011.

Résumé | Liens:

112 enregistrements « 3 de 12 »
Signaler des ajouts ou des modifications

Projets actifs

  • 3.5 Impact of environmental conditions on airway microbiota and resratory health in the North, Subvention, Secrétariat des programmes interorganismes à l’intention des établissements, Fonds d'excellence en recherche Apogée Canada, du 2017-04-01 au 2020-03-31
  • Centre de recherche du CHU de Québec - Université Laval, Subvention, Centre hospitalier universitaire de Québec - Université Laval, Centres de recherche affiliés, du 2017-01-01 au 2099-12-31
  • Centre de recherche en infectiologie, Subvention, Institutionnel - BDR, BDR - Centres de recherche reconnus, du 1996-06-01 au 2020-04-30
  • Post-transcriptional regulatory networks coordinating developmental gene expression in the human pathogen Leishmania, Subvention, Instituts de recherche en santé du Canada, Volet Projet: Concours pilotes, du 2016-07-01 au 2021-06-30
Information provenant du registre des projets de recherche de l'Université Laval