Arsène Zongo est professeur adjoint à la faculté de pharmacie de l’Université Laval et chercheur au Centre de recherche du CHU de Québec. Diplômé d’un Pharm.D de l’université de Ouagadougou au Burkina Faso complété en 2008, Dr Zongo a d’abord travaillé comme pharmacien pour l’Agence française de recherche sur le SIDA (ANRS) au Burkina Faso pour l’évaluation de l’efficacité et de l’innocuité de traitements visant à prévenir la transmission mère-enfant du VIH (mars 2009- août 2011). Il a ensuite complété une maîtrise et un doctorat en pharmacoépidémiologie à l’Université Laval (septembre 2011- janvier 2016), puis a travaillé comme professionnel de recherche au Centre de recherche du CHU de Québec (Axe SP-POS, thème usage optimal des traitements, mars 2016- juin 2017). Dr. Zongo a aussi complété une formation postdoctorale à l’Université d’Alberta (juillet 2017-août 2018), travaillant sur diverses questions dont l’évaluation de l’efficacité du Alberta Health Comprehensive Annual Care Plan (un plan du ministère de la santé de l’Alberta pour la prise en charge des patients ayant des pathologies chroniques), et l’innocuité et l’efficacité de traitements antidiabétiques et du cannabis médical. De septembre à décembre 2018, il était épidémiologiste principal à Santé Canada, chargé d’aider à la définition de questions de recherche adressées par Santé Canada au Réseau canadien de recherche sur l’innocuité et l’efficacité des médicaments, d’évaluer les protocoles de recherches et les résultats de recherche fournis par les chercheurs à Santé Canada.

Ses intérêts de recherche portent principalement sur l’évaluation de l’usage et des effets des traitements en contexte réel d’utilisation (real-world evidence). Plus spécifiquement, il s’intéresse à l’usage optimal des traitements de maladies chroniques telles que le diabète, à l’innocuité et efficacité d’antidiabétiques récemment mis sur le marché, et enfin à l’innocuité et efficacité du cannabis médical. Il utilise à cet effet des méthodes épidémiologiques et statistiques avancées pour étudier ces questions de recherches sur de larges cohortes de patients, le plus souvent en utilisant les données administratives de santé. Ses recherches sont conduites en collaboration avec des chercheurs des universités d’Alberta, Waterloo et Toronto.

Hôpital Saint-Sacrement
1050, chemin Sainte-Foy
J0-08
Québec, Québec
Canada G1S 4L8

Dernières nouvelles

Information non disponible

Signaler des modifications