Vous n'êtes pas identifié (connexion)

Centre de recherche

BOTTIN

Barbara Papadopoulou

Formation
B. Pharm

Ph.D.

FCAHS

Professeure, département de microbiologie-infectiologie et d'immunologie, Université Laval

Aucune offre active

Autres opportunités de carrière
Axe principal
Maladies infectieuses et immunitaires
Adresse(s)
Centre Hospitalier de l'Université Laval (CHUL)
2705, boulevard Laurier
RC-709
Québec (Québec)
CANADA G1V 4G2

Téléphone(s)
+1 418-525-4444, poste 47608
Télécopieur(s)
+1 418-654-2715
Courriel(s)
Barbara.Papadopoulou@crchul.ulaval.ca

Dr Barbara Papadopoulou, B. Pharm., Ph.D., est professeur titulaire au Département de microbiologie-infectiologie et immunologie de la Faculté de médecine de l’Université Laval et chercheure rattachée au Centre de Recherche du CHU de Québec dans l’axe Maladies infectieuses et immunitaires. Elle a obtenu son doctorat en microbiologie et biologie moléculaire de l’Université Paris XI et  de l’Institut Pasteur à Paris, en France. Elle a par la suite effectué des études postdoctorales en génétique de la levure Saccharomyces cerevisiae à l’Université d’Amsterdam aux Pays-Bas et en parasitologie moléculaire au CHUL/Université Laval. Ses domaines d’expertise sont les maladies parasitaires, la régulation de l’expression génique, la pathogenèse microbienne, la génomique et la vaccinologie. Ses travaux de recherche portent principalement sur l’étude de la pathogenèse du parasite protozoaire Leishmania et sur les mécanismes de régulation post-transcriptionnelle de gènes exprimés spécifiquement lors de la différentiation du parasite dans les macrophages infectés. Son groupe de recherche s’intéresse également aux mécanismes de signalisation intracellulaire en réponse à divers stress environnementaux, ainsi qu’au développement de nouvelles stratégies vaccinales contre la leishmaniose. Dre Papadopoulou est l’auteure de plus de 120 publications scientifiques et de plusieurs chapitres de livres. Elle est membre de l’Académie canadienne des sciences de la santé et a reçu plusieurs autres prix et distinctions, de même que des bourses prestigieuses aux niveaux national et international comme celle du ‘Burroughs Wellcome Fund’ en parasitologie moléculaire pour ses remarquables contributions dans le domaine des maladies parasitaires. Dre Papadopoulou siège actuellement au Bureau de direction du Centre de recherche du CHU de Québec à titre de directrice de l’axe Maladies infectieuses et immunitaires et membre de regroupements et d’initiatives stratégiques sur les interactions hôte-pathogènes au niveau provincial (FRQNT) et de consortiums internationaux (Worldleish et TriTrypDB: une ressource génomique fonctionnelle pour les Trypanosomatidae). Elle est aussi membre du Conseil d’administration du Fonds de Recherche du Québec-Santé (FRQS) et fait partie du comité de gouvernance de celui-ci.

 

 

Équipe de recherche

Professionnelle de recherche:

Carole Dumas

Stagiaire post-doctorale:

Karen Charet

Aurélien Dupé

Ouafa Zghidi-Abouzid

Étudiant au doctorat:

Azizi Hiva

Publications récentes (voir toutes les publications de ce chercheur)

Dupe A, Dumas C, Papadopoulou B. An Alba-domain protein contributes to the stage-regulated stability of amastin transcripts in Leishmania. Molecular microbiology,  2014. 91: 548-61
Zahedifard F, Gholami E, Taheri T, Taslimi Y, Doustdari F, Seyed N, Torkashvand F, Meneses C, Papadopoulou B, Kamhawi S, Valenzuela JG, Rafati S. Enhanced protective efficacy of nonpathogenic recombinant leishmania tarentolae expressing cysteine proteinases combined with a sand fly salivary antigen. PLoS neglected tropical diseases,  2014. 8: e2751
Ubeda JM, Raymond F, Mukherjee A, Plourde M, Gingras H, Roy G, Lapointe A, Leprohon P, Papadopoulou B, Corbeil J, Ouellette M. Genome-wide stochastic adaptive DNA amplification at direct and inverted DNA repeats in the parasite Leishmania. PLoS biology,  2014. 12: e1001868
Saljoughian N, Taheri T, Zahedifard F, Taslimi Y, Doustdari F, Bolhassani A, Doroud D, Azizi H, Heidari K, Vasei M, Namvar Asl N, Papadopoulou B, Rafati S. Development of novel prime-boost strategies based on a tri-gene fusion recombinant L. tarentolae vaccine against experimental murine visceral leishmaniasis. PLoS neglected tropical diseases,  2013. 7: e2174
Saljoughian N, Zahedifard F, Doroud D, Doustdari F, Vasei M, Papadopoulou B, Rafati S. Cationic solid-lipid nanoparticles are as efficient as electroporation in DNA vaccination against visceral leishmaniasis in mice. Parasite immunology,  2013. 35: 397-408
Cloutier S, Laverdiere M, Chou MN, Boilard N, Chow C, Papadopoulou B. Translational Control through eIF2alpha Phosphorylation during the Leishmania Differentiation Process. PLoS ONE,  2012. 7: e35085
Baz M, Samant M, Zekki H, Tribout-Jover P, Plante M, Lanteigne AM, Hamelin ME, Mallett C, Papadopoulou B, Boivin G. Effects of different adjuvants in the context of intramuscular and intranasal routes on humoral and cellular immune responses induced by detergent-split A/H3N2 influenza vaccines in mice. Clinical and vaccine immunology : CVI,  2012. 19: 209-18
Brotherton MC, Racine G, Ahmed Ouameur A, Leprohon P, Papadopoulou B, Ouellette M. Analysis of Membrane-Enriched and High Molecular Weight Proteins in Leishmania infantum Promastigotes and Axenic Amastigotes. Journal of proteome research,  2012. 11: 3974-85
Padmanabhan PK, Samant M, Cloutier S, Simard MJ, Papadopoulou B. Apoptosis-like programmed cell death induces antisense ribosomal RNA (rRNA) fragmentation and rRNA degradation in Leishmania. Cell death and differentiation,  2012. 19: 1972-82
Raymond F, Boisvert S, Roy G, Ritt JF, Legare D, Isnard A, Stanke M, Olivier M, Tremblay MJ, Papadopoulou B, Ouellette M, Corbeil J. Genome sequencing of the lizard parasite Leishmania tarentolae reveals loss of genes associated to the intracellular stage of human pathogenic species. Nucleic acids research,  2012. 40: 1131-47
© 2014 Tous droits réservés Centre de recherche du CHU de Québec