Vous n'êtes pas identifié (connexion)

Centre de recherche

BOTTIN

Santé des populations et pratiques optimales en santé

Directeur
Michel Alary
Directeur adjoint
Alexis Turgeon
Gestionnaire
Floriana De Almeida
Adresse
2875, boulevard Laurier, Édifice Delta II, 6e étage, bureau 600
Québec (Québec)
CANADA G1V 2M2
Téléphone
+1 418-525-4444, poste 46518
Télécopieur
+1 418-654-2726

Aucune offre active

Autres opportunités de carrière

Aucune étude active

Autres études cliniques

L’axe Santé des Populations et Pratiques Optimales en Santé (SP-POS) regroupe des chercheurs de disciplines variées telles que la médecine (incluant plusieurs spécialités médicales), les sciences infirmières, la pharmacie, la nutrition, la réadaptation, l’épidémiologie, la génétique, la santé publique, la toxicologie, les sciences politiques et la psychologie. La recherche en santé des populations, conjuguée à l’optimisation de la mise en œuvre des bonnes pratiques cliniques et organisationnelles, vise à renforcer les systèmes de santé en soutenant les prises de décisions efficaces. Cet axe se positionne globalement comme un axe de recherche oeuvrant dans un continuum allant de la recherche centrée sur les populations (population-centered) à celle centrée sur le patient (patient-centered). Cinq thématiques de recherche, composent :

1. Transfert des connaissances et évaluation des technologies et modes d’intervention en santé (TC-ETMIS), qui s’intéresse de façon égale à chacune de ses 2 composantes, qui sont essentielles pour l’amélioration des pratiques en santé. Ce thème est au cœur du développement de la recherche en soins de santé primaires à Québec et il abrite la branche francophone officielle du Centre canadien de collaboration Cochrane, ce qui est une reconnaissance de son expertise en synthèse de connaissances. Cette branche est aussi liée au Centre de méthodologie, qui est en développement et est conséquemment codirigée par F Légaré (TC-ETMIS) et P Fortin, directeur adjoint à la recherche clinique. En outre, plusieurs des chercheurs sous ce thème sont membres de l’unique site québécois de Knowledge Translation Canada, le plus grand réseau de recherche canadien en transfert des connaissances (TC), et qui est financé par les IRSC-FCI.

2. Santé mondiale et environnementale (SME), qui s’intéresse de façon intégrée à ces 2 problématiques, qui concernent principalement les populations défavorisées, tant au plan provincial et national qu’international. Au plan provincial, les chercheurs travaillent en étroite collaboration avec l’Institut national de santé publique (INSPQ) pour les questions liées à la santé environnementale ainsi que pour la surveillance et la prévention du VIH et des autres infections transmises sexuellement (ITS). Au plan international, il abrite un Centre collaborateur de l’OMS en santé et environnement, il contribue à des recherches d’envergure sur l’évaluation de grands programmes de prévention financés par la Fondation Bill & Melinda Gates et il est impliqué dans le Groupe de référence de l’ONUSIDA pour le suivi et l’évaluation.

3. Traumatologie–Urgence–Soins Intensifs (TUSI), qui s’intéresse à la recherche clinique, évaluative et épidémiologique appliquée, multicentrique et pancanadienne, qui fait de ses chercheurs des acteurs de premier plan des systèmes de santé provincial et national en traumatologie. Ils ont des liens étroits avec l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS), le Conseil du médicament et l’Agence de santé publique du Canada. Plusieurs des chercheurs sont membres actifs du Canadian Critical Care Trials Group (www.ccctg.ca), le groupe de recherche collaborative en soins intensifs le plus prolifique au monde, et font partie d’initiatives stratégiques telles le Head Injury Partnership Endeavour (FRQS–Ontario Neurotrauma Foundation). La neurotraumatologie et le vieillissement, 2 priorités identifiées par les IRSC, sont prédominants dans les programmes des chercheurs sous ce thème.

4. Usage optimal des traitements (UOT), qui s’articule autour de la Chaire sur l’adhésion aux traitements de l’Université Laval (UL), dont la mission consiste à élaborer, à évaluer et à rendre disponible des interventions efficientes pour optimiser l’adhésion aux traitements. Ce thème entretient des liens importants avec l'Ordre des pharmaciens du Québec et l'INESSS, avec l’objectif d’influencer les pratiques des pharmaciens communautaires au Québec.

5. Vieillissement (VI), qui inscrit son programme de recherche au sein des activités du Centre d’excellence sur le vieillissement de Québec (CEVQ), qui possède un mandat ministériel d’expertise dans les volets soins, enseignement et recherche, confirmant ainsi la mission académique du CHU de Québec dans le domaine du vieillissement. Les chercheurs du CEVQ travaillent très étroitement avec l’Institut sur le vieillissement et la participation sociale des ainés (IVPSA) de l’UL. Ils sont également appuyés financièrement par une Chaire capitalisée de recherche sur le vieillissement de l’UL.

Au niveau québécois, les chercheurs de l’axe SPPOS sont impliqués dans 7 réseaux de recherche du FRQS : Santé des populations, Sida et maladies infectieuses, Santé respiratoire, Interventions en sciences infirmières, Recherche sur le médicament, Vieillissement, et Soins et services de première ligne. L’axe est reconnu sur les plans national et international pour son expertise dans de nombreux domaines, incluant:  la synthèse et l’application des connaissances; les politiques et les services de santé en génétique; la recherche clinique en première ligne, en vieillissement, en traumatologie, urgence et soins intensifs; la recherche en soins infirmiers; la recherche sur l’adhésion aux traitements; la recherche sur la santé des Inuit; la recherche sur la prévention du VIH chez les populations marginalisées; l’évaluation de programmes de santé publique complexes; ainsi que l’évaluation et la surveillance des impacts de l’environnement, des changements climatiques et du milieu de travail sur la santé. Les chercheurs de l’Axe SP-POS travaillent en partenariat étroit avec les CSSS, le MSSS, l’INESSS, l’INSPQ, le Centre de toxicologie du Québec et l’Unité d’évaluation des technologies et modes d’intervention en santé ainsi que divers milieux cliniques du CHU de Québec.

Publications récentes (voir toutes les publications de cet axe)

Lavoie M, Routhier S, Legare A, Macoir J.
Treatment of verb anomia in aphasia: efficacy of self-administered therapy using a smart tablet.
Neurocase,  2015. Epub
Mackrous I, Simoneau M.
Improving spatial updating accuracy in absence of external feedback.
Neuroscience,  2015. Epub
Kroger E, Wilchesky M, Marcotte M, Voyer P, Morin M, Champoux N, Monette J, Aubin M, Durand PJ, Verreault R, Arcand M.
Medication Use Among Nursing Home Residents With Severe Dementia: Identifying Categories of Appropriateness and Elements of a Successful Intervention.
J Am Med Dir Assoc,  2015. Epub
Fortin N, Munoz-Ramos V, Bird D, Levesque B, Whyte LG, Greer CW.
Toxic cyanobacterial bloom triggers in missisquoi bay, lake champlain, as determined by next-generation sequencing and quantitative PCR.
Life (Basel),  2015. 5: 1346-80
St-Pierre C, Dionne CE, Desmeules F, Roy JS.
Reliability, validity, and responsiveness of a Canadian French adaptation of the Western Ontario Rotator Cuff (WORC) index.
J Hand Ther,  2015. Epub
Witteman HO, Chipenda Dansokho S, Exe N, Dupuis A, Provencher T, Zikmund-Fisher BJ.
Risk Communication, Values Clarification, and Vaccination Decisions.
Risk Anal,  2015. Epub
Decaluwe B, Jacobson SW, Poirier MA, Forget-Dubois N, Jacobson JL, Muckle G.
Impact of Inuit customary adoption on behavioral problems in school-age Inuit children.
Am J Orthopsychiatry,  2015. 85: 250-8
Bedard A, Corneau L, Lamarche B, Dodin S, Lemieux S.
Sex Differences in the Impact of the Mediterranean Diet on LDL Particle Size Distribution and Oxidation.
Nutrients,  2015. 7: 3705-23
Djogovic D, MacDonald S, Wensel A, Green R, Loubani O, Archambault P, Bordeleau S, Messenger D, Szulewski A, Davidow J, Kircher J, Gray S, Smith K, Lee J, Marc Benoit J, et al.
Vasopressor and Inotrope Use in Canadian Emergency Departments: Evidence Based Consensus Guidelines.
CJEM,  2015. 17 Suppl 1: 1-16
Rouleau G, Gagnon MP, Cote J.
Impacts of information and communication technologies on nursing care: an overview of systematic reviews (protocol).
Syst Rev,  2015. 4: 75
© 2015 Tous droits réservés Centre de recherche du CHU de Québec