Vous n'êtes pas identifié (connexion)

Centre de recherche

VENDREDI 15 DÉC

Calendrier >

CARRIÈRES

Liste des opportunités >

BOTTIN

Dr Gary Kobinger, lauréat du prestigieux Prix principal d'innovation Ernest C. Manning 2017

Source : CHU de Québec-Université Laval, 30 novembre 2017

2017-12-05

Le 29 novembre dernier, à Toronto, Dr Gary Kobinger, microbiologiste, chercheur et directeur du Centre de recherche en infectiologie (CRI) du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval, professeur à la Faculté de médecine de l’Université Laval, et sommité mondiale en recherche sur les vaccins, a remporté, conjointement avec la Dre Qiu Xiangguo (Winnipeg), le Prix principal d’innovation de la Fondation des prix Ernest C. Manning pour l’élaboration d’un traitement, le ZMappMC, contre le virus Ebola, une maladie grave et souvent mortelle.

« Une telle reconnaissance confirme la réputation d’excellence du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval (CRCHU), dont les membres brillent une fois de plus parmi les meilleurs. Les travaux de nos chercheurs, dont ceux du Dr Kobinger, contribueront assurément à offrir de nouvelles avenues thérapeutiques aux patients dans un avenir prochain », s’est réjoui le Dr Serge Rivest, directeur du CRCHU. Dr Kobinger a aussi été désigné en 2015 « Scientifique de l’année » par Radio-Canada pour sa contribution à la lutte contre le virus Ebola.

« Cette reconnaissance canadienne hautement prestigieuse démontre une fois de plus le leadership prépondérant de l’Université Laval et de sa Faculté de médecine dans un domaine de pointe, tel que la microbiologie et l’infectiologie. Reconnus internationalement, le professeur Kobinger et son équipe, dont les travaux ont contribué à lutter contre la maladie d’Ebola, travaillent désormais sur un vaccin visant à prévenir le VIH », a ajouté Eugénie Brouillet, vice-rectrice à la recherche, à la création et à l’innovation de l’Université Laval.

Le traitement, élaboré par l’équipe du Dr Kobinger, en collaboration avec l’Agence de santé publique du Canada, est constitué de trois anticorps spécifiques, dont deux qui proviennent du CRI. Il a été administré une première fois en 2014 sur des humains, deux missionnaires américains ayant contracté le virus au Libéria. La démarche, couronnée de succès, a fait le tour du monde, alors que l’Organisation mondiale de la santé qualifiait l’épidémie du virus Ebola qui faisait rage « d’urgence de santé publique de portée internationale ».

Créée en 1980, la Fondation des prix Ernest C. Manning, dont le processus d’évaluation et de sélection est inspiré des prix Nobel, contribue à développer la culture de l’innovation et à confirmer le Canada comme chef de file mondial de l’innovation, notamment en faisant rayonner le travail d’innovateurs canadiens qui se distinguent et améliorent la vie des gens d’ici ou d’ailleurs.


[Cliquer pour voir la source originale]
© 2017 Tous droits réservés Centre de recherche du CHU de Québec