Vous n'êtes pas identifié (connexion)

Centre de recherche

CARRIÈRES

Infirmière de recherche

Louis Lacombe

Liste des opportunités >

BOTTIN

La ministre de la Santé du Canada annonce une importante subventions pour la recherche

Source : CHU de Québec en action, 22 sept. 2017

2017-09-22

21 août 2017

L’honorable Jane Philpott, ministre de la Santé, était au Centre de recherche du CHU pour procéder à cette annonce.Vingt-et-un professeurs de l’Université Laval ont reçu d’importantes subventions des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) totalisant 22,5 M$. Faisant de la région de Québec un acteur clé sur le plan de la recherche en santé, ces octrois du gouvernement du Canada permettront aux professeurs de faire avancer la recherche en santé, plus précisément sur le VIH, les maladies cardiaques, l’asthme, le cancer et les neurosciences.

 

« Nos 21 récipiendaires des octrois du gouvernement du Canada sont reconnus comme des chercheurs d’excellence, mais ce sont également des professeurs engagés dont la passion de la quête du savoir et le transfert des connaissances à la relève comptent, a souligné la rectrice de l’Université Laval Sophie D’Amours. Sur un vaste campus régional, tout près des réalités de santé des personnes, ils exercent leurs activités d’enseignement et de recherche dans notre réseau d’établissements universitaires affiliés : le Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval, le Centre de recherche de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec et le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale. »

Les IRSC ont accordé une subvention de 3,99 M$ sur 3 ans au Dr Gary Kobinger, directeur du Centre de recherche en infectiologie de l’Université Laval et professeur à la Faculté de médecine, pour travailler sur un vaccin visant à prévenir le VIH. Le Dr Kobinger est réputé mondialement pour son travail sur le vaccin contre l’Ebola. Il a également collaboré à la mise au point d’un vaccin contre le virus Zika.

Les IRCS ont également octroyé une subvention de 500 000 $ aux Drs Jérôme Estaquier et Denis Leclerc, professeurs à la Faculté de médecine de l’Université Laval et chercheurs sur les maladies infectieuses et immunitaires, qui travaillent au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval. Cette somme servira à soutenir la recherche biomédicale et clinique de pointe liée au développement d'un vaccin contre le VIH.

Les IRCS ont également octroyé un important financement de 18,2 M$ à 18 chercheurs de l’Université Laval pour soutenir leurs travaux de recherche sur les maladies cardiaques, l’asthme, le cancer et les neurosciences.

Le Dr Marc Ouellette, directeur scientifique de l’Institut des maladies infectieuses et immunitaires des IRSC, professeur et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en résistance aux antimicrobiens à l’Université Laval, a tenu à féliciter les plus récents récipiendaires du financement des IRSC à l’Université Laval.  « Chacun de vos projets comporte un potentiel énorme d’enrichissement des connaissances scientifiques existantes sur des maladies comme l’asthme, les maladies cardiaques, le cancer et le VIH/sida. Merci pour vos contributions à la recherche en santé et à la santé des Canadiens. »

Au cours de la dernière année, 3 600 professeurs et autres membres du personnel enseignant et de recherche ont reçu 332 M$ en fonds de recherche dont près de 50 % sont attribués à la recherche sur le grand thème de la santé, lequel s’est élargi, avec la création des IRSC, à la recherche biomédicale et clinique ainsi qu’à la recherche sur les services de santé et la santé des populations. Une telle mobilisation a contribué à ce que l’Université Laval occupe le 7e rang parmi les 50 plus grandes universités de recherche au Canada.

« Au nom de l’Université Laval, je tiens à remercier les IRSC et la ministre de la Santé du Canada pour l’appui à nos professeurs. Je témoigne également de mon appréciation à nos partenaires des établissements de santé affiliés et leur souhaite un grand succès dans la réalisation des travaux à venir, dont les résultats auront une incidence sur la qualité de nos vies. Enfin, je salue et félicite sincèrement tous nos professeurs. Vous êtes inspirants, vous faites la fierté de notre communauté universitaire et de nous tous », a conclu la rectrice Sophie D’Amours.


[Cliquer pour voir la source originale]
© 2017 Tous droits réservés Centre de recherche du CHU de Québec