Des chercheurs du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval auteurs d’un des meilleurs articles de 2018 selon la National Academy of Sciences

Une équipe de chercheurs du CHU de Québec-Université Laval (CHU) a récemment remporté le prix Cozzarelli pour la qualité scientifique et l’originalité de leur article publié dans la prestigieuse revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

Éric Boilard, docteur en microbiologie et infectiologie, et son équipe de recherche sont à l’origine de cet article, intitulé Platelets release pathogenic serotonin and return to circulation after immune complex-mediated sequestration. « Ce que nous avons découvert, c’est que les plaquettes, que l’on connait bien pour leur rôle dans la prévention des saignements, ont aussi un rôle très important dans la réponse immunitaire face à des bactéries et à des virus lorsqu’ils entrent dans la circulation sanguine lors d’une infection. Nous avons constaté qu’elles participent à l’activation des cellules immunitaires comme les globules blancs lorsqu’il y a une infection », a expliqué M. Éric Boilard.

Cette découverte, qui a valu les honneurs aux chercheurs, vient changer la manière dont les plaquettes sont perçues et ouvre la porte à de nouvelles recherches sur leur rôle dans plusieurs maladies.

« La National Academy of Sciences est une organisation de promotion de la science reconnue internationalement, et voir nos chercheurs recevoir le prestigieux prix Cozzarelli montre l’excellence de calibre international et le caractère novateur des travaux qui se font au Centre de recherche du CHU», a indiqué M. Martin Beaumont, président-directeur général du CHU.

Posted in Research Center and tagged .