You are not logged in (login)

Research Center

JOBS

Infirmière de recherche

Louis Lacombe

List >

PHONEBOOK

Injections intratumorales de nanoparticules d’or radioactives pour la curiethérapie du cancer

Marc-André Fortin, Ing., Ph.D

13/10/2017 @ 13:00 - E2-03, Hôpital du Saint-Sacrement

Conference

 Résumé: La radiothérapie interne, ou curiethérapie (brachythérapie), est l’un des traitements les plus utilisés pour le

traitement du cancer de la prostate. Dans cette procédure, plusieurs dizaines d’implants radioactifs de taille millimétrique
(quelques mm) sont insérés dans l’organe à traiter, ce qui cause de l’inconfort et des problèmes d’inflammation. Ces
implants demeurent indéfiniment dans l’organisme, ce qui représente une problématique pour le suivi des patients en
imagerie (artefacts d’image causés par les implants). Nos travaux de recherche portent sur le remplacement de ces
implants de taille millimétrique, par des nanoparticules (NP) d’or radioactives. Pour ce faire, nous avons développé des
NPs radioactives coeur-coquille à base du radioisotope 103Pd, un émetteur de photons gamma de basse énergie très
utilisé en curiethérapie (21 keV, 17 jours de demi-vie). Les particules de 103Pd sont enveloppées d’une couche d’or (~10
nm épaisseur) qui confère une fonction protectrice, de même qu’un effet de radiosensibilisation (interaction entre les
photons du 103Pd et les éléments de Z élevé). Les NPs ont été injectées dans un modèle tumoral du cancer de la
prostate, et la distribution de ces produits dans les tissus et les cellules, a été étudiée par microscopie électronique et
optique à différents temps après l’implantation. L’injection d’une quantité de 1.6 mCi de 103Pd@Au dans les tumeurs, a
permis de contrôler pendant près de 3 mois, le volume des tumeurs cancéreuses. Une étude microdosimétrique a été
effectuée en se basant sur les images de microscopie, et permet pour la première fois de révéler la distribution de la dose
radioactive à l’intérieur des cellules. Il s’agit d’une des premières études de dosimétrie intégrant la géométrie complexe
des cellules et la distribution intracellulaire des NPs. Ces études font partie d’un programme de recherche global qui
permettra de développer de nouvelles procédures de radiothérapie interne du cancer de la prostate, basées sur des
injections de nanoparticules d’or.

[Cliquer pour voir le fichier attaché]
© 2017 All rights reserved CRCHU de Québec