Dépistage prénatal et néonatal : prévenir, prévoir et intervenir de façon précoce

25 mai 2016

Dr Jean-Claude Forest, Dr Emmanuel Bujold et Dr Yves Giguère

Axe Reproduction, santé de la mère et de l’enfant

RÉSUMÉ : Au cours des 40 dernières années, les chercheurs du CHU de Québec-Université Laval ont assuré un leadership mondial pour la mise au point de méthodes de dépistage de maladies reliées à la grossesse (prééclampsie, diabète de grossesse, défauts de développement du foetus), d’anomalies génétiques du foetus (trisomie 21, …) et de méthodes de dépistage de maladies métaboliques à la naissance. Au cours de cette conférence, les chercheurs vous expliqueront les travaux qui ont mené à la mise sur pied de programmes publics de dépistage de la trisomie 21 et d’autres anomalies chromosomiques du foetus durant la grossesse, des travaux en cours sur la détection tôt en grossesse des femmes susceptibles de souffrir de prééclampsie, et cela avant même que les signes cliniques apparaissent, et du diabète de grossesse. On vous expliquera également les interventions pour identifier dès la naissance les enfants porteurs d’une anomalie métabolique (par exemple, l’hypothyroïdie congénitale, la tyrosinémie ou la phénylcétonurie) afin d’offrir des traitements appropriés et éviter des complications pouvant conduire à la mort du bébé ou à des conséquences graves du développement . Les chercheurs seront à votre disposition, avec leurs étudiants, pour discuter avec vous de la conférence.

À PROPOS DES CONFÉRENCIERS :

Le Dr Jean-Claude Forest est professeur titulaire de biochimie médicale à l’Université Laval et membre du Service de biochimie médicale du CHU de Québec. Il a été directeur du Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ) de 2004 à 2011. Ses principaux intérêts de recherche visent le développement de marqueurs biologiques en vue du dépistage et du diagnostic de maladies associées à la grossesse et à la période néonatale. Il est l’auteur ou le coauteur de plus de 700 articles, chapitres de livres, communications scientifiques et conférences sur invitation. Ses travaux ont contribué, entre autres, à la mise sur pied de programmes de dépistage prénatal de la trisomie 21. Il préside, d’ailleurs, le comité de coordination du programme québécois auquel il a participé activement au déploiement. De 1994 à 2006, il a été successivement membre, vice-président et président de la Division scientifique de la Fédération internationale de chimie clinique et de médecine de laboratoire.

Le Dr Emmanuel Bujold est professeur titulaire au Département d’Obstétrique-Gynécologie à l’Université Laval où il détient la Chaire de recherche Jeanne et Jean-Louis Lévesque en périnatalogie. Après des études médicales et en obstétrique-Gynécologie à l’Université de Montréal, il a complété une formation en médecine fœto-maternelle à Wayne State University aux États-Unis et une maîtrise en épidémiologie à l’Université Laval. Ses intérêts de recherche se concentrent sur la césarienne, les naissances prématurées et la prééclampsie.

Le Dr Yves Giguère est professeur titulaire au département de biologie moléculaire, biochimie médicale et pathologie de l’Université Laval et membre du Service de biochimie médicale du CHU de Québec. Il a effectué son doctorat en médecine de l’Université McGill et sa résidence en biochimie médicale à l’Université Laval avant de compléter une formation complémentaire en épidémiologie moléculaire à à l’Académie des Sciences de la République tchèque de Prague.  Il est présentement directeur du Programme québécois de dépistage néonatal sanguin, un programme de santé publique du Ministère de la santé et des services sociaux dont le CHU de Québec est le fiduciaire.  Ses principaux intérêts de recherche sont centrés sur l’identification de marqueurs biologiques de dépistage de complications de la grossesse et leur impact chez la mère et l’enfant.