Vous n'êtes pas identifié (connexion)

Centre de recherche

JEUDI 30 MARS

Geneviève Asselin et Martin Bussière, UETMIS, CHU de Québec - Université Laval

Conférence

Les bains de chlorhexidine aux soins intensifs : évaluation de l'efficacité et de l'innocuité

Calendrier >

BOTTIN

Étudiant à la maîtrise ou au doctorat en Chimie Médicinale - Antiobiotiques

Projet(s) de recherche

La propagation alarmante de la résistance aux antibiotiques chez plusieurs souches de bactéries pathogènes est devenue un problème majeur dans le traitement des infections bactériennes. Par conséquent, la demande en composés antibactériens novateurs et efficaces avec de nouveaux modes d’action est en forte croissance.
Dans ce contexte, notre laboratoire s’intéresse particulièrement aux bactériocines, une famille de peptides antimicrobiens d’origine bactérienne extrêmement prometteuse. Comme elles démontrent des activités inhibitrices in vitro contre un grand nombre de bactéries pathogènes cliniquement importantes, les bactériocines sont de plus en plus considérées comme une alternative potentielle aux antibiotiques. Cependant, il existe peu de données sur leur comportement in vivo.
En utilisant 2 bactériocines d’intérêt thérapeutique, les objectifs du projet sont de : 1) faire le design et la synthèse d’analogues des bactériocines modèles; 2) évaluer leur biodisponibilité et leur stabilité in vivo et 3) effectuer des études structure-activité pour améliorer les propriétés pharmacologiques et modifier le spectre d’action. Notre stratégie pour augmenter leur stabilité et l’activité est d’utiliser une approche peptidomimétique sur les bactériocines modèles. Le but ultime du projet est d’utiliser ces analogues dans le contrôle des bactéries pathogènes cibles cliniquement importantes.

Description du poste, des tâches et des responsabilités

Dans le cadre du projet de recherche sur la conception et le développement de nouveaux agents antibactériens, le candidat devra concevoir, synthétiser, purifier et caractériser des molécules biologiquement actives. Des tests biologiques et des études de relation structure-activité devront également être réalisés afin d'accroître notre compréhension du mode d'action de ces molécules antibactériennes et de les optimiser.
Intégrant des connaissances et méthodologies de plusieurs disciplines, le projet offre à l’étudiant une formation multidisciplinaire en chimie médicinale, chimie organique, pharmacologie, études structurales, sciences pharmaceutiques et microbiologie.

DÉBUT: ÉTÉ 2017 ou AUTOMNE 2017

DURÉE: Support financier disponible pour 4 ans

Exigences requises

Détenir un BSc en chimie, biochimie, microbiologie, biotechnologie, ou discipline connexe. Les étudiants internationaux sont invités à appliquer au niveau doctorat seulement. Expérience avec les techniques de chimie organique ou de microbiologie est un atout. Démontrer une forte motivation pour les sciences pharmaceutiques et de bonnes compétences en communication (anglais, français). Envoyer votre CV, relevés de notes et noms de 2 répondants par courriel à eric.biron@pha.ulaval.ca Seuls les candidats retenus seront contactés
Numéro de l'offre
1105
Date d'affichage
02/02/2017 12:19
Date limite
31/03/2017 17:00
Type d'emploi
Étudiant doctorat
Site
CHUL
Chercheur responsable
Éric Biron
Axe
Endocrinologie et néphrologie
Adresse d'envoi
Eric.Biron@pha.ulaval.ca
Horaire de travail
35 h/semaine
Durée
48 mois
Possibilité de renouvellement
© 2017 Tous droits réservés Centre de recherche du CHU de Québec