Yves Caumartin

Je m’intéresse aux dommages rénaux engendrés par les phénomènes d’ischémie-reperfusion. Je souhaite développer des stratégies préventives afin d’en atténuer leurs effets. Je m’intéresse particulièrement à cette problématique appliquée à la transplantation rénale et la néphrectomie partielle, deux domaines où  j’œuvreégalement à titre de clinicien.