La Dre Claudia Gagnon récipiendaire du prix Jeune Chercheur Jean-Davignon 2019, remis lors de la réunion annuelle de la SQLNM et du CMDO

Plus de 225 personnes se sont réunies, du 6 au 8 février, pour la Réunion scientifique annuelle de la Société québécoise de lipidologie, de nutrition et de métabolisme (SQLNM) et du Réseau de recherche en santé cardiométabolique, diabète et obésité (CMDO), organisée notamment par des chercheurs de l’axe Endocrinologie et néphrologie du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval.

Plus gros congrès francophone sur les lipides en Amérique, cet événement transdisciplinaire permet aux chercheurs, étudiants et spécialistes du domaine de l’obésité et du diabète de faire le point sur les nouvelles connaissances et de revoir l’influence de la nutrition, de l’environnement, de l’exercice et des gènes sur ces pathologies.

Le CMDO a profité de l’occasion pour remettre le prix Jeune chercheur Jean-Davignon 2019 à la Dre Claudia Gagnon. Ce prix est décerné chaque année à un jeune chercheur ou chercheuse s’étant démarqué dans leur début de carrière. Les travaux de la Dre Gagnon portent sur l’effet des traitements de l’obésité et du diabète de type 2 sur la santé osseuse (dont les médicaments et la chirurgie bariatrique) ainsi que sur les effets de la vitamine D et de certains nutriments sur le diabète de type 2 et, finalement, sur les maladies du métabolisme phosphocalcique.

Sur la photo : André Carpentier (directeur du Réseau CMDO), Claudia Gagnon (CHU de Québec-Université Laval) et Julie Martin (Novonordisk)

Posted in Centre de recherche and tagged .