Olivier Barbier honoré par l’American Association for the Study of Liver Diseases (AASLD)

À l’occasion de son congrès annuel 2018, l’American Association for the Study of Liver Diseases a décerné le titre de fellow au professeur Olivier Barbier, chercheur au Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval et professeur à la Faculté de pharmacie de l’Université Laval. Cette distinction souligne la contribution exceptionnelle du professeur Barbier à l’étude des maladies du foie.

En combinant des analyses de métabolomique ciblée à des approches de pharmacologie moléculaire, l’équipe du professeur Barbier vise à découvrir de nouveaux traitements pour les maladies hépatobiliaires auto-immunes. Leurs travaux ont contribué à établir de nouvelles avenues thérapeutiques et leurs recherches ont été diffusées internationalement dans des publications de prestige (Gut, Gastroenterology, Hepatology). De plus, leur expertise en métabolomique ciblée est mise à la disposition de la communauté scientifique de la région par l’entremise des services bioanalytiques du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval. Plusieurs découvertes majeures dans les domaines de la nutrition, des maladies métaboliques et du cancer ont ainsi été favorisées par cette infrastructure unique à Québec.

Au-delà des réalisations scientifiques, cette distinction est aussi accordée au professeur Barbier en reconnaissance de son rôle dans les divers comités de l’AASLD au sein desquels il fait rayonner le Centre de recherche du CHU de Québec et l’Université Laval, tout en contribuant à faire évoluer le domaine de l’hépatologie en Amérique du Nord. De plus, il agit à titre de bénévole auprès de la fondation canadienne Partenaires CSP7. Cette reconnaissance reflète aussi l’excellence du travail des nombreux étudiants qu’il a eu la chance de superviser, ainsi que l’implication des deux professionnels de recherche de son équipe, Mme Mélanie Verreault, M.Sc., et M. Jocelyn Trottier, Ph D., dont les expertises constituent les pierres angulaires de son laboratoire.

Les recherches du professeur Barbier sont présentement financées par la fondation du CHU de Québec, les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le Fonds d’enseignement et de recherche de la Faculté pharmacie de l’Université Laval (FER-PHA-Fondation U Laval), le Fonds de recherche du Québec-Santé (FRQS) et la Fondation canadienne pour l’innovation.

Posted in Centre de recherche.